Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Des Israéliens dans le premier vol commercial en provenance d’Arabie saoudite

Netanyahu a salué le "bon voisinage" des Saoudiens pour avoir accueilli 128 Israéliens qui ont passé la nuit à Jeddah après qu'un vol d'Air Seychelles a connu un problème technique

Les passagers israéliens qui étaient sur le vol en provenance des Seychelles et qui a fait un atterrissage d'urgence en Arabie Saoudite, à leur arrivée à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 29 août 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Les passagers israéliens qui étaient sur le vol en provenance des Seychelles et qui a fait un atterrissage d'urgence en Arabie Saoudite, à leur arrivée à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 29 août 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Un avion d’Air Seychelles avec au moins 128 Israéliens à bord est devenu le premier vol direct de passagers entre l’Arabie saoudite et Israël mardi, lorsqu’il a ramené des passagers qui avaient passé la nuit à Jeddah après que leur vol a été contraint d’atterrir en raison d’un problème technique.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remercié les autorités saoudiennes de leur « attitude chaleureuse » à l’égard des Israéliens. Les passagers ont également déclaré que leurs craintes initiales, en découvrant qu’ils se trouvaient dans un pays n’ayant pas de liens diplomatiques avec Israël, ont été rapidement dissipées par l’accueil saoudien « ultra-gentil ».

« J’apprécie beaucoup l’attitude chaleureuse des autorités saoudiennes à l’égard des voyageurs israéliens. J’apprécie vraiment les relations de bon voisinage », a déclaré Netanyahu dans un communiqué dans une brève vidéo publiée mardi par son bureau.

Israël et l’Arabie saoudite n’ont pas de relations officielles, ce qui fait de la présence des Israéliens sur place un problème diplomatique potentiel. Les deux pays se sont rapprochés ces dernières années et seraient sur le point de réaliser une percée diplomatique sous l’égide des États-Unis, le vol représentant un rare exemple de coopération publique entre Jérusalem et Ryad.

Le vol HM022 d’Air Seychelles devait transporter 128 passagers israéliens et un nombre indéterminé d’autres ressortissants étrangers des îles de l’océan Indien vers Tel Aviv lundi soir. Mais en raison de difficultés techniques, le vol a dû atterrir lundi dans l’aéroport de la ville saoudienne. Il a donc été détourné vers Jeddah en raison d’un problème technique.

Selon les médias israéliens, il s’agissait d’un problème électrique et les pilotes n’ont pas officiellement déclaré un atterrissage d’urgence.

La compagnie a ensuite envoyé un autre avion à Jeddah pour récupérer les passagers. Il a atterri à Ben Gurion à 14h mardi, après un vol d’environ deux heures, dans ce qui semblait être le tout premier vol direct de passagers entre l’Arabie saoudite et Israël.

Les passagers ont déclaré qu’ils étaient assez nerveux à l’idée d’atterrir dans un pays traditionnellement hostile à Israël, mais qu’ils étaient très satisfaits de l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Ils ont passé la nuit dans un hôtel de l’aéroport.

« L’accueil des Saoudiens a été très surprenant », a déclaré Emmanuelle Arbel, l’une des passagères, à Radio 103FM depuis l’hôtel de l’aéroport, tôt mardi. « Ils nous ont dit ‘vous êtes les bienvenus’ et étaient souriants. En réalité, nous ne nous attendions pas à cela. »

Des passagers israéliens attendant un avion de remplacement après l’atterrissage forcé de leur vol Air Seychelles, à l’aéroport de Jeddah, en Arabie Saoudite, le 29 août 2023. (Crédit : Capture d’écran Ynet ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Arbel a déclaré que lorsqu’ils ont atterri à Jeddah, « nous étions un peu stressés, nous ne savions pas ce qui se passait ».

Certaines personnes se sont mises à pleurer.

Un autre passager, Hen Giladi, a déclaré au site d’information Ynet que les plafonniers s’étaient soudainement éteints d’un côté de l’avion pendant le vol, accompagnés d’une odeur atroce avant que l’avion n’effectue son atterrissage imprévu.

Giladi a déclaré qu’au cours de la descente, les passagers ont été informés qu’ils allaient atterrir en Arabie saoudite. Ils ont ensuite été maintenus à bord plusieurs heures durant.

La passagère israélienne Shaï Kalmonowitz, qui se trouvait sur le vol en provenance des Seychelles et qui a fait un atterrissage d’urgence en Arabie Saoudite, s’adressant aux journalistes après son arrivée à l’aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 29 août 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

« C’est alors que trois heures de stress ont commencé. Nous avions vraiment peur de descendre de l’avion », a-t-elle déclaré.

Cependant, une fois débarqués, les Saoudiens leur ont réservé un traitement exceptionnel, ont déclaré les passagers.

« Ils nous ont emmenés en bus dans un charmant hôtel du terminal et nous ont très bien traités. Dès le moment où nous avons débarqué, ils nous ont salués en nous disant ‘shalom’ en hébreu et nous ont fait nous sentir à l’aise. Ils sont très gentils ici », a-t-elle déclaré.

D’autres passagers ont abondé dans le même sens.

« Ils ont été très gentils, nous avons été agréablement surpris », a déclaré Racheli Miller à Ynet, ajoutant qu’ils avaient été logés dans un hôtel de luxe. « Mais oui, nous voulons rentrer à la maison, il n’y a pas d’endroit comme la maison. »

D’autres passagers ont raconté comment les habitants de l’aéroport ont aidé les Israéliens à se connecter au Wi-Fi pour qu’ils puissent contacter leurs proches inquiets dans leur pays.

« Ils ont été super généreux », a déclaré une personne en partageant une vidéo des Israéliens attendant à la porte d’embarquement.

L’aéroport de Jeddah est un site d’atterrissage alternatif pour les vols à destination d’Israël qui survolent l’espace aérien saoudien. Il est approuvé, en amont, pour ces vols en cas d’atterrissage imprévu ou d’urgence.

Depuis l’année dernière, le royaume autorise les vols à destination d’Israël à traverser son espace aérien.

L’Arabie saoudite n’a commencé à autoriser les compagnies aériennes israéliennes à survoler son territoire dans un couloir aérien spécial pour les vols à destination et en provenance des Émirats arabes unis et de Bahreïn qu’après la signature des Accords d’Abraham en 2020.

Ces contacts, sous l’égide des États-Unis, tendent à faire de l’Arabie saoudite, gardienne des lieux saints musulmans de La Mecque et Médine, la prochaine nation arabe à normaliser ses relations avec Israël.

Depuis 2022, le royaume saoudien autorise les vols en provenance ou à destination d’Israël à traverser son espace aérien.

Mais nombre de journalistes estiment que l’objectif affiché par Netanyahu d’une normalisation avec Ryad pourrait être sérieusement compromis par le fiasco diplomatique suscité par l’annonce officielle israélienne dimanche d’une rencontre secrète « inédite » entre le ministre des Affaires étrangères israélien, Eli Cohen, et son homologue libyenne, Najla Mangoush.

Cette annonce a entraîné la suspension de la cheffe de la diplomatie libyenne et des mouvements de protestation à Tripoli et dans plusieurs villes de Libye, pays qui ne reconnaît pas Israël.

Le ministère des Affaires étrangères israélien a démenti lundi, sans plus d’explication, avoir été à l’origine d’une « fuite » sur cette rencontre, mais des responsables américains craignent que toute cette affaire ne dissuade d’autres pays arabes « de s’engager dans des efforts de normalisation » avec Israël, selon Barak Ravid, analyste diplomatique du site d’informations israélien Walla.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.