Streisand : Je déménagerai en Australie ou au Canada si Trump est élu
Rechercher

Streisand : Je déménagerai en Australie ou au Canada si Trump est élu

La chanteuse juive a exprimé sa surprise face à la popularité du candidat républicain

La chanteuse juive américaine Barbra Streisand en concert au Bloomfield Stadium à Tel Aviv, le 20 juin 2013 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
La chanteuse juive américaine Barbra Streisand en concert au Bloomfield Stadium à Tel Aviv, le 20 juin 2013 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

La chanteuse et actrice juive, Barbra Streisand, a menacé de déménager en Australie, si le candidat républicain Donald Trump gagnait les élections présidentielles américaines en novembre.

Dans une interview accordée à la télévision australienne, Streisand, qui a approuvé la candidate démocrate Hillary Clinton, a déclaré qu’elle était « stupéfaite » par la popularité de Trump et espère que ses partisans allaient « revenir à la raison ».

« Il n’a pas de faits [à son compte]. Je ne sais pas, je ne peux pas le croire. Soit je viens dans votre pays, si vous me laissez, ou au Canada », a annoncé Streisand au journaliste de 60 minutes Michael Usher durant l’interview.

Usher lui a répondu qu’elle serait « très bien accueillie » [ici].

La semaine dernière, Streisand a chanté en duo avec « Trump »-Jimmy Fallon dans le « The Tonight Show ».

Fallon joue un Trump méchant.

« C’est en quelque sorte sympa de vous voir en personne », a déclaré Streisand.

« Ensemble, nous allons faire des duos très nouveaux ! », s’est exclamé Trump-Fallon.

Les deux ont chanté une interprétation comique de « Anything You Can Do » où ils ont critiqué un grand nombre de déclarations de Trump faites pendant la campagne électorale, y compris son intention de construire un mur le long de la frontière mexicaine.

Streisand est en pleine tournée pour son 35e album, « Encore : Movie Partners Sing Broadway ». Elle s’est moquée de Trump à plusieurs reprises pendant le premier concert de sa tournée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...