Rechercher

Ted Deutch quitte le Congrès pour diriger un groupe de défense des droits des Juifs

L'élu démocrate venu en Israël à deux reprises le mois dernier se dit "profondément honoré" de diriger l’AJC, qui a  renforcé la place d’Israël dans la "communauté des nations"

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le représentant démocrate de Floride, Ted Deutch, lors d'une audition de la commission judiciaire de la Chambre des représentants sur la violence armée, au Capitole à Washington, le 6 février 2019. (Jose Luis Magana/AP)
Le représentant démocrate de Floride, Ted Deutch, lors d'une audition de la commission judiciaire de la Chambre des représentants sur la violence armée, au Capitole à Washington, le 6 février 2019. (Jose Luis Magana/AP)

Le représentant démocrate américain Ted Deutch de Floride a déclaré lundi qu’il ne se représenterait pas aux élections à l’automne prochain, et qu’il allait diriger le groupe de défense American Jewish Committee (AJC).

Ted Deutch, qui siège au Congrès depuis douze ans et préside la commission d’éthique de la Chambre, remplacera David Harris, à la tête de l’AJC depuis 1990.

« J’ai travaillé en étroite collaboration avec l’AJC tout au long de mon mandat au Congrès et je suis profondément honoré d’avoir été choisi pour être le prochain directeur de l’organisation. Depuis 116 ans, l’AJC s’efforce de protéger la communauté juive mondiale, de renforcer la place d’Israël dans la communauté des nations et de promouvoir les valeurs démocratiques dans le monde entier », a déclaré Ted Deutch.

Le député âgé de 55 ans, a déclaré qu’il poursuivra son travail à Washington jusqu’à ce que le Congrès suspende ses travaux en amont des prochaines élections cet automne.

De gauche à droite : Nita Lowey (état de New York), Elijah Cummings (Maryland), l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis Ron Dermer et Ted Deutch (Floride), pour le mois de l’histoire noire au Capitole, à Washington, le 24 février 2016. (Crédit : Ron Kampeas via JTA)

La déclaration de l’AJC a souligné que Deutch était l’un des 25 élus démocrates à avoir voté contre l’accord nucléaire iranien.

Il s’est rendu en Israël la semaine dernière avec d’autres législateurs lors d’un voyage organisé par l’American Israel Education Foundation, affiliée à l’AIPAC, et plus tôt ce mois-ci, il était en Israël lors d’un voyage séparé, dans le cadre d’une délégation du Congrès dirigée par la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi.

Deutch est le 31e démocrate de la Chambre à annoncer avoir décidé de ne pas se représenter aux élections de cet automne, à la mi-mandat présidentielle, élections qui s’annoncent difficiles pour le parti démocrate.

Les républicains exercent une forte pression pour reprendre le contrôle de la Chambre cette année. Jusqu’à présent, seulement 13 républicains ont annoncé ne pas vouloir se représenter aux élections.

Les 31 élus démocrates qui ne se représentent pas aux élections forment le groupe le plus nombreux depuis les élections de 1992, où 41 élus démocrates avaient alors été dénombrés.

La Chambre et le Sénat de la Floride sont en train de redessiner les cartes du Congrès, un processus de redécoupage qui survient une fois par décennie après le recensement fédéral. Des modifications des circonscriptions électorales seront apportées au district de Deutch, mais le nouveau district devrait rester dans le giron du parti démocrate.

Deutch avait exercé de fortes pressions en faveur d’une loi sur le contrôle des armes à feu et a joué un rôle plus actif depuis que 17 élèves et membres du personnel ont été tués dans une fusillade survenue en 2018 à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas à Parkland, qui fait partie de son district. Il a dirigé le groupe de travail sur la prévention de la violence par armes à feu au Congrès.

Ce mois-ci, il a exhorté le président américain Joe Biden à utiliser son discours sur l’état de l’Union pour parler des mesures de contrôle des armes à feu, y compris des vérifications approfondies des antécédents des candidats acquéreurs d’armes à feu.

« Tout ce que nous pouvons faire pour épargner à une autre communauté, à une autre famille,  la douleur que nous avons éprouvée à Parkland, à Coral Springs et en Floride du Sud est ce que nous devons faire », a déclaré Ted Deutch dans une déclaration en hommage aux victimes ce mois-ci, le 14 février, marquant le quatrième anniversaire de la tragique fusillade. « Le président voudra peut-être faire plus que cela. Mais je veux que quelque chose soit fait. Nous devons commencer à sauver des vies et à éviter d’autres cœurs brisés. »

Des mesures visant à éliminer les failles dans la vérification des antécédents pour les achats d’armes à feu ont été adoptées à la Chambre l’an dernier, mais elles sont au point mort au Sénat.

Ted Deutch préside la commission d’éthique de la Chambre et la sous-commission des affaires étrangères de la Chambre pour le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et la lutte anti-terrorisme mondial. Il est également un membre éminent de la commission judiciaire de la Chambre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...