Rechercher

Tempête en Israël : un homme grièvement blessé par la chute d’un arbre à Netanya

Deux blessés légers à Jérusalem, heurtés par un pylône électrique qui s'est abattu sur leur camion; la neige tombe au Golan et au Hermon ; Tsahal annule les exercices de navigation

Capture d'écran d'une vidéo de vagues se brisant contre le rivage à Césarée, le 20 décembre 2021. (Twitter)
Capture d'écran d'une vidéo de vagues se brisant contre le rivage à Césarée, le 20 décembre 2021. (Twitter)

Un homme a été grièvement blessé à la tête lundi lorsqu’un arbre qui a été déraciné à cause de l’actuelle tempête qui fait rage dans le pays, a atterri sur lui dans la ville côtière de Netanya.

Les secours ont d’abord soigné l’homme âgé de 49 ans sur place en lui administrant un sédatif avant de l’intuber et de l’emmener à l’hôpital Beilinson, ont indiqué les services de secours du Magen David Adom.

L’hôpital indiquait qu’il se « battait pour sa vie ».

L’homme passait apparemment devant l’arbre, dans la rue Raziel, lorsque celui-ci s’est brisé au niveau des racines avant de s’effondrer sur le trottoir, le percutant.

La vitesse du vent dans la région a atteint les 60 km/h, selon des médias israéliens.

Un autre arbre s’est abattu à Haïfa. Il est retombé sur une voiture sans faire de blessés cette fois.

Le Magen David Adom a plus tard pris en charge deux personnes présentant de légères blessures après qu’un pylône électrique à Jérusalem s’est renversé, heurtant le camion dans lequel ces personnes se trouvaient.

La tempête baptisée « Carmel », qui a déjà frappé la Grèce et Chypre, devait s’accompagner d’importantes précipitations et de vents violents, provoquant de graves perturbations dans l’ensemble du pays.

La pluie s’est abattue du nord du pays jusqu’au sommet de la région du Néguev, dans le sud.

Les météorologues prévoient que la tempête atteigne son paroxysme dans l’après-midi et la soirée avec davantage de pluie et des rafales pouvant atteindre les 100 km/h. La pluie devrait continuer de manière sporadique tout au long de la nuit.

Un garçon avec un parapluie traverse une route au Moshav Yashresh, dans le centre d’Israël, le 24 mars 2021. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

L’armée a par ailleurs interrompu tous les exercices de navigation en raison de la météo et ont imposé des restrictions sur les activités de loisirs en plein air pour les soldats postés dans le nord du pays.

Dans les villes côtières du nord, Nahariya et Akko, qui devraient connaître des pluies et des vents particulièrement violents, les autorités locales ont fermé les écoles et ont ordonné que les cours soient dispensés en ligne.

La ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, a de son côté ordonné l’annulation de toutes les activités hors site prévues par les écoles du pays, de lundi à mercredi, par mesure de précaution.

Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux montrait de puissantes vagues se fracassant contre la digue à Césarée.

La Société de préservation des falaises côtières de la Méditerranée, issue du gouvernement, a averti que les falaises le long de la côte pourraient s’effondrer et que des blocs de roche pourraient tomber et a conseillé aux citoyens de rester à l’écart de ces zones.

Avec la baisse des températures, la neige est tombée sur le plateau du Golan ainsi que sur le mont Hermon, dans le nord. La station de ski a été fermée aux visiteurs et devrait rester fermée jusqu’à mardi.

À Jérusalem, on prévoyait une température de 8° Celsius en journée ; à Tel Aviv, 14°C ; à Haïfa, 12°C ; et à Eilat, l’endroit le plus chaud du pays, 20°C.

Les préparatifs de la tempête ont commencé dès dimanche. Les services d’urgence se sont préparés à diverses tâches de sauvetage, tandis que les autorités locales ont préparé des générateurs de secours et élagué la végétation près des lignes électriques pour éviter les coupures lorsque la tempête touchera terre.

De la pluie dans la ville côtière de Netanya, le 19 février 2021. (Crédit : Flash90)

La police et les pompiers ont averti la population de s’abstenir de tout déplacement inutile pendant la tempête, qui devrait durer jusqu’à mercredi. Ils ont également demandé aux Israéliens d’éviter les parkings souterrains et les autres zones susceptibles d’être inondées. On s’attend à ce qu’il tombe jusqu’à 150 millimètres de pluie à certains endroits.

Des pluies et des vents violents se sont abattus sur certaines régions d’Israël samedi, au cours desquels un sans-abri est mort d’hypothermie à Tel Aviv.

La tempête a été baptisée ainsi par une équipe de météorologues israéliens, en collaboration avec leurs homologues grecs et chypriotes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...