Rechercher

Tirs de missiles près de Damas : le Kremlin appelle à la “retenue”

La Syrie attribue à Israël une frappe près de l'aéroport de Damas dans la nuit de mercredi à jeudi

Flammes et fumée à l'aéroport militaire syrien de Mazzé, au sud ouest de Damas, après une explosion, le 13 janvier 2017. (Crédit : AFP)
Flammes et fumée à l'aéroport militaire syrien de Mazzé, au sud ouest de Damas, après une explosion, le 13 janvier 2017. (Crédit : AFP)

Le Kremlin a appelé jeudi « tous les pays » à la « retenue » et a mis en garde contre une « montée des tensions » en Syrie après les tirs de missiles près de l’aéroport de Damas attribués par la Syrie à Israël.

« Nous estimons que tous les pays doivent faire preuve de retenue pour éviter une montée des tensions dans une région déjà passablement agitée et appelons au respect de la souveraineté de la Syrie », a déclaré à des journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Jeudi matin, une « énorme » explosion a eu lieu près de l’aéroport de Damas provoquant des incendies, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), sans en spécifier la cause.

« L’explosion a été énorme et a pu être entendue à Damas », a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. « Ce qui a provoqué cette explosion n’est pas clair, mais plusieurs incendies sont en cours sur le site. »

Un témoin habitant dans un quartier du sud-est de la capitale, Dawwar al-Baytara, a raconté à l’AFP avoir entendu une puissante déflagration.

« Vers 04h00 du matin, j’ai entendu une énorme explosion, j’ai accouru au balcon et en regardant du côté de l’aéroport, j’ai vu une énorme boule de feu », a indiqué Maytham, 47 ans. « L’électricité était coupée. La boule de feu était bien visible », a-t-il ajouté.

L’aéroport international de Damas est situé à environ 25 km au sud-est de la capitale syrienne. Selon l’OSDH, l’explosion n’aurait cependant pas eu lieu dans l’aéroport lui-même.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...