Rechercher

Toronto : des collégiens font un salut nazi à leur professeur juif

Alors que la police et les autorités enquêtent sur une série d'incidents similaires dans la région, les appels au renforcement de l'éducation sur la Shoah se multiplient

Collège de Valley Park (Google Maps via JTA)
Collège de Valley Park (Google Maps via JTA)

JTA — La police et les autorités scolaires enquêtent sur un incident au cours duquel des élèves d’un collège de Toronto ont fait le salut hitlérien à une enseignante, fille de survivants de la Shoah.

Il s’agit de la troisième manifestation liée au nazisme enregistrée dans des collèges de North York, un district de Toronto, au cours des dernières semaines.

« Une de nos enseignantes, française, juive a quitté la salle de cours », a déclaré mardi Shari Schwartz-Maltz, porte-parole du Service Scolaire du District de Toronto, à City News, une chaîne de télévision locale. « Quand elle est revenue, plusieurs collégiens l’ont entourée et ont fait le salut hitlérien. »

« Il s’agit d’un incident extrêmement cruel, blessant et bouleversant, particulièrement pour l’enseignante, qui s’avère être juive et – elle m’a autorisée à le partager avec vous – fille de survivants de la Shoah. C’est donc quelque chose qui la touche particulièrement. »

Schwartz-Maltz, qui préside la commission du patrimoine juif du conseil scolaire, a déclaré qu’il y aurait des « conséquences » pour les jeunes impliqués et une sensibilisation accrue à la Shoah.

« Nous nous sommes engagés à introduire de manière proactive l’enseignement de la Shoah dans nos écoles pour les élèves du secondaire », a-t-elle déclaré.

City News a déclaré, au nom de Schwartz-Maltz, qu’une enquête de police avait été ouverte, mais n’a pas voulu donner plus de détails.

L’enseignante enseignait en classe de Quatrième au collège de Valley Park, qui se présente lui-même comme le plus grand collège du Canada.

Schwartz-Maltz a confirmé des informations collectées plus tôt ce mois-ci selon lesquelles des élèves d’un autre collège de North York, Charles H. Best, avaient construit une croix gammée en classe et fait le salut hitlérien à un étudiant juif.

Après le dernier incident en date, les Amis du Centre Simon Wiesenthal, la branche canadienne du groupe de défense des droits des Juifs basé à Los Angeles, ont appelé à une « intervention d’urgence » du conseil scolaire.

« De toute évidence, quelque chose est cassé dans le système scolaire public de Toronto et nécessite une attention immédiate », a déclaré le groupe à City News.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...