Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Tour-opérateur : Les manifestations anti-réforme provoquent des annulations

Yossi Fatael a déclaré que le phénomène n'est pas généralisé, mais qu'il pourrait s'aggraver ; il appelle à un "discours constructif" pour maintenir l'unité nationale

Passagers dans le hall d'arrivée de l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 6 février 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Passagers dans le hall d'arrivée de l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 6 février 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le directeur d’un important tour-opérateur a déclaré dimanche que les scènes de protestations nationales contre la réforme du système judiciaire du gouvernement ont poussé des touristes à annuler leurs visites en Israël.

« Les choses en sont arrivées à un tel point que ces derniers jours, les employés ont commencé à recevoir, en plus des appels téléphoniques inquiets de leurs collègues à l’étranger, des demandes d’annulation », a déclaré Yossi Fatael, directeur de l’Association des voyagistes israéliens, dans un communiqué.

« Bien que le phénomène ne soit pas généralisé, il pourrait naturellement prendre de l’ampleur, comme cela a déjà été le cas par le passé », a-t-il ajouté.

La coalition Netanyahu, réunissant la droite, l’extrême-droite et les ultra-orthodoxes, a mis en place un projet de loi, qui vise à affaiblir la capacité de la Cour à contrôler le Parlement et à donner au gouvernement le contrôle de la nomination des juges.

Depuis près de trois mois, des manifestations de masse hebdomadaires sont organisées pour protester contre le projet de loi, et une vague croissante d’objections a été soulevée par des personnalités publiques de premier plan, dont le président, des juristes, des chefs d’entreprise et bien d’autres encore.

La police a de plus en plus recours à des méthodes de dispersion de la foule controversées. Des officiers de la garde montée ont été déployés et des canons à eau utilisés pour dégager les manifestants qui tentent de bloquer les routes.

« Nos employés sont d’excellents ambassadeurs de l’État d’Israël dans le monde. Leur contribution à l’image d’Israël est inestimable et, ces dernières semaines, ils ont consacré la majeure partie de leur temps à s’entretenir de la situation actuelle en Israël », a écrit Fatael dimanche.

Notant que les querelles font partie de « l’ADN » du peuple juif, il a néanmoins souligné que la situation était grave et a appelé à un « discours constructif » pour maintenir l’unité du pays.

Israël a accueilli plus de 2 millions de touristes en 2022, selon les dernières données du ministère du Tourisme. Ces chiffres sont très éloignés de la situation qui prévalait avant la pandémie. Quelque 4,5 millions de touristes avaient visité le pays en 2019, l’année la plus forte jamais enregistrée par Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.