Trump signe une loi pour renforcer la protection des institutions religieuses
Rechercher

Trump signe une loi pour renforcer la protection des institutions religieuses

Le JCC (comité juif américain) se félicite du texte, en partie adopté à cause de la recrudescence des alertes à la bombe contre des institutions juives

Le centre communautaire juif de Nashville, Tennessee, après une menace à la bombe reçue le 9 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran The Tennessean)
Le centre communautaire juif de Nashville, Tennessee, après une menace à la bombe reçue le 9 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran The Tennessean)

WASHINGTON (JTA) — Le président américain Donald Trump a adopté une loi qui étend la protection contre les crimes racistes aux institutions religieuses.

La loi signée vendredi dernier par Donald Trump, l’Acte de Protection des Institutions Religieuses, a été adoptée en réponse à une série de menaces contre les institutions juives l’année dernière.

Mercredi, le JCC a salué le passage de cette loi, qui a bénéficié d’un large soutien de la part des deux partis de gouvernement. « Cette loi importante fournit de nouvelles mesures renforcées afin de dissuader, mais aussi punir, les responsables d’attaques contre des institutions religieuses. Elle va rétablir le sentiment de confort et de sécurité. », a déclaré Jason Isaacson, directeur exécutif du JCC.

Les lois sur les crimes racistes permettent aux procureurs et aux forces de l’ordre d’imposer des sanctions supplémentaires pour des crimes existants, s’ils peuvent démontrer que le racisme était le motif du crime.

Joseph Schocken, un homme d’affaires originaire de Mercer Island, dans l’état de Washington, a contacté son représentant au Congrès, Derek Wilmer, après qu’un centre communautaire juive eut reçu une menace.

Wilmer, du parti démocrate, a rejoint David Kustoff, un républicain juif originaire du Tennessee, pour faire avancer le projet de loi, qui a aussi été présenté au Sénat par Orrin Hatch, un républicain de l’Utah, et par Dianne Feinstein, une démocrate de confession juive de Californie.

En juin, un jeune homme américano-israélien de 19 ans, a été condamné par un tribunal israélien pour avoir menacé des centres communautaires juifs, des écoles juives et des compagnies aériennes américains des centaines de fois. Son nom ne peut pas être dévoilé en Israël car ces délits ont été commis alors qu’il était mineur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...