Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Tsahal propose au cabinet un plan d’évacuation des civils avant l’offensive à Rafah

Le bureau de Netanyahu a aussi annoncé que le cabinet de guerre avait approuvé un plan de fourniture d'aide humanitaire "qui empêchera les pillages", sans plus de détails

Vue d'un camp de tentes de fortune pour les Palestiniens déplacés par l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 18 février 2024. (Crédit : Mohammed Dahman/AP)
Vue d'un camp de tentes de fortune pour les Palestiniens déplacés par l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 18 février 2024. (Crédit : Mohammed Dahman/AP)

L’armée israélienne a proposé un plan d’évacuation des civils dans la bande de Gaza, ont annoncé lundi les services du Premier ministre Benjamin Netanyahu, toujours déterminé à lancer une offensive militaire contre la ville surpeuplée de Rafah.

L’armée « a présenté au cabinet de guerre un plan pour l’évacuation des populations des zones de combat dans la bande de Gaza, ainsi que le plan d’opérations à venir », a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

Aucun détail n’a été fourni sur les modalités d’une évacuation ni sur les endroits d’une relocalisation.

Alors que des pourparlers en vue d’une trêve ont repris au Qatar, Netanyahu veut lancer une opération terrestre contre Rafah qu’il présente comme le « dernier bastion » du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas.

Dans son communiqué, le bureau de Benjamin Netanyahu a aussi annoncé que le cabinet de guerre avait approuvé un plan de fourniture d’aide humanitaire « qui empêchera les pillages », sans plus de détails.

De nombreux pays et organisations humanitaires ont mis en garde contre une opération terrestre à Rafah, où sont réfugiés, selon l’ONU, près de 1,5 million de Palestiniens, en grande majorité déplacés, dans des conditions extrêmement précaires.

Adossée à la frontière fermée de l’Egypte, la ville est aussi un point d’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Une offensive ne serait que « retardée » si une trêve en cours de négociation était conclue, a déclaré Netanyahu dimanche sur la chaîne américaine CBS.

En lançant cette opération, Israël sera « à quelques semaines » d’une « victoire totale » sur le groupe terroriste islamiste, a-t-il affirmé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.