Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Turquie : Macron “désapprouve” le chemin pris par Erdogan

Le candidat du mouvement En Marche ! a assuré que la France protègerait “les démocrates dans tous les pays” s'il parvenait à l'Elysée

Emmanuel Macron, avec Mourad Franck Papazian, à droite, et Ara Toranian, 2e à gauche, pendant une cérémonie de commémoration du génocide arménien de 1915, à Paris, le 24 avril 2017. (Crédit : François Guillot/Pool/AFP)
Emmanuel Macron, avec Mourad Franck Papazian, à droite, et Ara Toranian, 2e à gauche, pendant une cérémonie de commémoration du génocide arménien de 1915, à Paris, le 24 avril 2017. (Crédit : François Guillot/Pool/AFP)

Emmanuel Macron, candidat centriste qualifié pour le second tour de la présidentielle française, a dit « désapprouver » le chemin pris par la Turquie du président Recep Tayyip Erdogan, lors d’une commémoration du génocide arménien à Paris lundi.

« Je regrette très profondément le chemin que la Turquie est en train de prendre et je le désapprouve », a déclaré le favori du second tour du 7 mai face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen, dans un échange avec des journalistes arméniens en marge d’une cérémonie.

L’ancien ministre de l’Economie du président François Hollande a assuré que la France protègerait « les démocrates dans tous les pays » s’il parvenait à l’Elysée, car « le rôle de la France, c’est évidemment de tenir son rang et la vision qu’elle porte de l’Europe et de ses valeurs ».

A l’occasion du 24 avril, date anniversaire du génocide arménien de 1915, pour sa première apparition publique entre les deux tours, le candidat a fleuri un monument en mémoire du compositeur arménien Komitas et des 1,5 million de victimes arméniennes du génocide commis par les Turcs.

Emmanuel Macron, avec Mourad Franck Papazian, à gauche, et Ara Toranian, 2e à droite, pendant une cérémonie de commémoration du génocide arménien de 1915, à Paris, le 24 avril 2017. (Crédit : Lionel Bonaventure/Pool/AFP)
Emmanuel Macron, avec Mourad Franck Papazian, à gauche, et Ara Toranian, 2e à droite, pendant une cérémonie de commémoration du génocide arménien de 1915, à Paris, le 24 avril 2017. (Crédit : Lionel Bonaventure/Pool/AFP)

Macron souhaite « installer cette date du 24 avril dans la République », a-t-il dit, alors que le sujet du génocide, reconnu par la loi française en 2001, envenime les relations franco-turques depuis des années.

Les Arméniens estiment qu’un million et demi des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l’Empire ottoman. Nombre d’historiens et plus de vingt pays, dont la France, l’Italie et la Russie, ont reconnu qu’il y avait eu un génocide.

La Turquie affirme qu’il s’agissait d’une guerre civile, doublée d’une famine, dans laquelle 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort.

Au lendemain de la victoire d’Erdogan lors du référendum controversé de la mi-avril sur le renforcement des pouvoirs du président turc, Macron avait déjà annoncé qu’il n’y aurait « pas d’avancée » dans les discussions d’intégration de la Turquie à l’Union européenne s’il parvenait à l’Elysée.

Le référendum marque « une dérive du régime, une dérive autoritaire, une sortie du cours de l’histoire de la Turquie », avait-il commenté lundi dernier, alors qu’il n’était pas encore au second tour.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.