Rechercher

Ukraine: plus de 5 000 demandes pour immigrer en Israël – Agence juive

Environ 2 000 Israéliens ont quitté l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe, selon le ministère des Affaires étrangères, qui estime que 6 000 autres s'y trouvent toujours

Des réfugiés ukrainiens marchent le long de véhicules faisant la queue pour traverser la frontière entre l'Ukraine et la Moldavie, au poste frontière de Mayaky-Udobne près de Mayaky-Udobne, en Ukraine, samedi 26 février 2022. (Crédit : AP Photo/Sergei Grits)
Des réfugiés ukrainiens marchent le long de véhicules faisant la queue pour traverser la frontière entre l'Ukraine et la Moldavie, au poste frontière de Mayaky-Udobne près de Mayaky-Udobne, en Ukraine, samedi 26 février 2022. (Crédit : AP Photo/Sergei Grits)

Plus de 5 000 personnes en Ukraine ont contacté l’Agence juive en vue d’immigrer en Israël, a indiqué lundi à l’AFP cette organisation, qui a créé un centre d’appel spécifique après l’invasion russe.

Outre le lancement de ce centre d’appel, l’Agence juive a mis sur pied six bureaux dans des pays frontaliers de l’Ukraine (Pologne, Roumanie, Moldavie, Hongrie) où des candidats à l’immigration sont reçus afin d’évaluer leur demande, qui est ensuite transmise aux autorités israéliennes, a indiqué une porte-parole à l’AFP.

Ces bureaux doivent permettre de gérer « immédiatement les vagues attendues d’immigration en raison de la guerre en Ukraine », a indiqué dimanche dans un communiqué l’Agence juive, organisation créée en 1929 pour aider à l’immigration juive en Israël.

Un homme marche devant un bâtiment détruit après une attaque de missiles russes dans la ville de Vasylkiv, près de Kiev, le 27 février 2022. (Crédit : Dimitar DILKOFF / AFP)

Elle s’est dite prête à ouvrir d’autres bureaux « si nécessaire ».

Tout personne juive, ainsi que les enfants, petits-enfants et époux de juifs, peuvent bénéficier de la « loi du retour » et obtenir automatiquement la nationalité israélienne.

Environ 2 000 Israéliens ont quitté l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe jeudi, selon le ministère israélien des Affaires étrangères, qui estime que 6 000 autres se trouvent toujours dans le pays.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé dimanche l’envoi de 100 tonnes d’aides aux civils en Ukraine, sous forme de médicaments, tentes, couvertures et autres.

Linor Attias, bénévole de United Hatzalah avec un enfant réfugié d’Ukraine à Kishinev, le 27 février 2022. (Crédit : United Hatzala via Twitter)

Après avoir parlé vendredi au président ukrainien Volodymyr Zelensky, il s’est entretenu dimanche au téléphone avec Vladimir Poutine, dans l’un des rares entretiens entre un dirigeant étranger et le président russe depuis que les forces armées de Moscou ont envahi l’Ukraine.

De son côté, le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a indiqué être mobilisé pour aider quelque 2 600 Palestiniens en Ukraine, dont des centaines d’étudiants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...