Un ado arrêté pour avoir vandalisé un mémorial de la Shoah en Pologne
Rechercher

Un ado arrêté pour avoir vandalisé un mémorial de la Shoah en Pologne

Un ado de 16 ans a taggué des slogans offensants et un symbole néo-nazi sur le monument

Le mémorial de l'Holocauste de Rajgord, en Pologne. (Crédit : autorisation FODZ)
Le mémorial de l'Holocauste de Rajgord, en Pologne. (Crédit : autorisation FODZ)

Un adolescent a été arrêté en Pologne parce qu’il aurait détruit un monument de l’Holocauste et taggé des slogans antisémites et un symbole néo-nazi dessus.

L’adolescent de 16 ans s’était enfui d’un centre de détention pour mineur, a annoncé mardi l’agence de presse PAP, citant une porte-parole de la police. Il n’a pas dit pourquoi il avait détruit l’étoile de David sur le monument de Rajgrod, au nord-est de la Pologne, a déclaré la porte-parole.

La police a annoncé que le garçon avait taggué la semaine dernière des slogans offensants et une croix d’Odin, un symbole utilisé par les suprémacistes blancs et les néo-nazis, sur le monument. Les slogans étaient « Envoyez-vous le gaz » et « Baisez les putes », selon la police.

Le monument de Rajgord, situé à environ 200 kilomètres de Varsovie, avait déjà été vandalisé en 2015, six mois après son inauguration.

« Nous saluons l’arrestation de l’auteur présumé », a déclaré Gideon Taylor, président des opérations de l’Organisation de restitution juive mondiale.

L’organisation de Taylor et l’Union des communautés juives de Pologne ont créé en 2002 la Fondation pour la préservation de l’héritage juif en Pologne (FODZ), qui a érigé le monument avec l’aide de la communauté juive locale près d’un cimetière juif détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Nous attendons de pouvoir travailler étroitement avec les autorités pour essayer d’empêcher de telles attaques sur des monuments en Pologne à l’avenir », a déclaré Taylor.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...