Un ado s’installe avec son grand-père de 89 ans pendant la crise sanitaire
Rechercher

Un ado s’installe avec son grand-père de 89 ans pendant la crise sanitaire

Ce jeune homme de 16 ans, originaire d'Ashkelon, a rejoint son grand-père au début de la pandémie pour ne pas qu'il soit seul

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

גל אוחנה

"לא יכולתי להמשיך בחיי בזמן שסבא שלי נשאר לבדו וזקוק לי":לפני יותר מחודש החליט גל אוחנה בן ה-16 לעצור הכל ולעבור לגור בהתבודדות מוחלטת עם סבא בימי קורונה

פורסם על ידי ‏חדשות הבוקר‏ ב- יום שני, 4 במאי 2020

Cela a pu être très difficile pour de nombreux Israéliens de rester à distance de grands-parents adorés pendant la pandémie de coronavirus mais un adolescent, pour sa part, a trouvé une solution. Gal Ohayon, 16 ans, s’est installé avec son grand-père âgé de 89 ans, Yaakov Shkory, lorsque le COVID-19 a fait sa première apparition au mois de mars.

Ohayon, qui a été interviewé dans plusieurs émissions matinales à la télévision israélienne et qui est apparu sur de nombreux posts Facebook, a raconté que lorsque l’aide-soignant de son grand-père avait été dans l’obligation de partir, il avait décidé de s’installer aux côtés de son aïeul.

« Je me suis dit : ‘J’y vais, je vais l’aider à passer le temps’, » a expliqué Ohayon à Avri Gilad et à Tali Metz, les présentateurs de la matinale de la Treizième chaîne. « J’ai mis une minute à prendre ma décision ».

Ohayon a ajouté ne jamais avoir passé autant de temps en face à face avec son grand-père auparavant, mais que tous deux sont parvenus à mettre en place un rythme et un emploi du temps durant ces neuf semaines de colocation.

Sur Facebook et sur les chaînes de télévision, Ohayon a posté des photos de la coupe de cheveux maison de son grand-père, des plats végétariens qu’il se prépare pour lui ou des moments passés sur les smartphones, à publier des clichés d’eux dans des postures maladroites ou à des moments improbables.

« C’est un pur plaisir », dit Shkory, qui a des problèmes de surdité et qui est apparu aux côtés de son petit-fils dans les interviews télévisées du matin, vêtu d’un pull blanc et d’une kippa. « Je profite réellement ».

Gal Ohayon, 16 ans, à droite, et son grand-père Yaakov Shkory, 89 ans, qui ont traversé ensemble la crise du coronavirus (Autorisation : Facebook Live)

Ohayon raconte aux journalistes qui l’ont interrogé qu’il aidait son grand-père à prendre sa douche quand c’était nécessaire, à jeter les poubelles et qu’il préparait leurs repas.

Ils se réveillent chaque matin aux environs de 8 heures, prennent leur petit-déjeuner, puis Ohayon suit sa scolarité en ligne. Son grand-père se repose pendant une partie de l’après-midi puis ils « traînent », ajoute-t-il.

« On ne s’ennuie pas », dit Shkory.

« On joue aux dominos de temps en temps », s’exclame Ohayon.

C’est sûr », répond son grand-père. « On prend du bon temps ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...