Rechercher

Un Américain condamné pour avoir ordonné des attaques contre des synagogues

Richard Tobin, 20 ans, complotait avec des membres du groupe néonazi "The Base" pour vandaliser des propriétés appartenant à des groupes juifs ou noirs. Il écope d'un an de prison

Un graffiti antisémite découvert sur la synagogue de Carmel, dans l'Indiana, au mois de juillet 2018 (Capture d'écran :  WISH)
Un graffiti antisémite découvert sur la synagogue de Carmel, dans l'Indiana, au mois de juillet 2018 (Capture d'écran : WISH)

JTA – Un homme du New Jersey accusé d’avoir conspiré avec des membres d’un groupe suprémaciste blanc pour vandaliser des synagogues dans le Midwest des États-Unis a été condamné mardi à un an et un jour de prison, selon NJ.com.

Richard Tobin, 20 ans, a été inculpé devant un tribunal fédéral pour conspiration contre les droits des citoyens minoritaires, une accusation qui peut entraîner une peine maximale de 10 ans. Tobin a été accusé d’avoir comploté avec des membres du groupe néo-nazi « The Base » pour vandaliser des propriétés appartenant à des groupes juifs ou noirs en 2019, alors qu’il avait 18 ans.

Les forces de l’ordre ont eu connaissance de Tobin après qu’un certain nombre de synagogues du Midwest ont été vandalisées en 2019. Tobin avait baptisé le complot « Kristallnacht », en référence à la Nuit de Cristal de 1938 en Allemagne nazie, au cours de laquelle des synagogues et des commerces juifs ont été détruits et près d’une centaine de Juifs ont été assassinés.

Tobin aurait planifié les attentats et donné des instructions à d’autres membres du groupe situés dans le Midwest sur la manière de les exécuter depuis son domicile de Brooklawn, dans le New Jersey.

Selon l’Anti-Defamation League (ADL), the Base est un groupe néo-nazi qui « embrasse l’idéologie hitlérienne » et « envisage une guerre raciale à venir ». Tobin a plaidé coupable aux accusations plus tôt cette année, disant qu’il était enragé par le site des acheteurs noirs dans un centre commercial voisin et se sentait « déclenché par l’état du pays. »

Rachael A. Honig, le procureur américain par intérim du New Jersey qui a poursuivi l’affaire, a célébré la sentence dans un communiqué.

« Richard Tobin a encouragé des actes de violence haineux contre des individus et leurs lieux de culte, en raison de leur religion ou de la couleur de leur peau », a déclaré Mme Honig dans un communiqué, selon NJ.com.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...