Un an après son entrée au Panthéon, hommage à Simone Veil à Paris le 27 juin
Rechercher

Un an après son entrée au Panthéon, hommage à Simone Veil à Paris le 27 juin

Simone Veil, survivante de la Shoah, qui a notamment porté la législation sur la légalisation de l'avortement, s'est éteinte le 30 juin 2017

Simone Veil (Crédit : CC BY 2.0)
Simone Veil (Crédit : CC BY 2.0)

Deux ans après sa mort et un an après son entrée au Panthéon, l’Espace culturel et universitaire juif d’Europe (ECUJE) et l’Institut universitaire Elie Wiesel organiseront le 27 juin à 20h, au 119, rue Lafayette – adresse du siège parisien de l’ECUJE –, une soirée en hommage à Simone Veil, en présence de la famille de cette figure politique française, survivante de la Shoah, qui a notamment porté la législation sur la légalisation de l’avortement.

Son fils, Pierre-François Veil, ainsi que Ginette Kolinka, survivante d’Auschwitz, qui a consacré sa vie à transmettre la mémoire de la Shoah, et Yves Rouas, le président de l’ECUJE, prendront la parole lors de cette soirée. Des lectures engagées de Charlotte Rampling, Aure Atika, Géraldine Nakache et de la rabbin Delphine Horvilleur rythmeront l’événement.

Les places sont disponibles en nombre limité et jusqu’au 23 juin, 20h, à cette adresse : https://www.weezevent.com/hommagesimoneveil

Née le 13 juillet 1927 à Nice au sein d’une famille juive et laïque, Simone Jacob avait été déportée en 1944 à Auschwitz avec sa famille.

Après des études à Sciences-Po, elle avait commencé en 1956 sa carrière dans la magistrature comme substitut à l’administration centrale du ministère de la Justice avant de devenir secrétaire-générale du Conseil supérieur de la magistrature (1970-74).

Elle était entrée en politique en 1974, occupant divers postes ministériels sous les gouvernements de Jacques Chirac et de Raymond Barre.

Elle est entrée dans l’histoire de la lutte pour les droits des femmes en 1974 en faisant voter la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Résolument pro-européenne, elle a pris la présidence du Parlement européen entre 1979 et 1982, et y a siégé jusqu’en 1993.

Simone Veil est entrée à l’Académie française en 2010.

Elle repose désormais au Panthéon, à Paris, aux côtés de son mari Antoine, après une grande cérémonie le 1er juillet 2018, en présence de toute la classe politique française.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...