Un ancien garde d’Auschwitz de 94 ans fait appel de sa condamnation pour meurtre
Rechercher

Un ancien garde d’Auschwitz de 94 ans fait appel de sa condamnation pour meurtre

Reinhold Hanning, qui a été condamné à cinq ans de prison, restera libre pendant les procédures juridiques

L'ancien gardien d'Auschwitz Reinhold Hanning pendant son procès devant la cour de Detmold, le 11 février 2016 (Crédit : AFP/Pool/Wolfgang Rattay)
L'ancien gardien d'Auschwitz Reinhold Hanning pendant son procès devant la cour de Detmold, le 11 février 2016 (Crédit : AFP/Pool/Wolfgang Rattay)

Un ancien garde nazi qui a été condamné à cinq ans de prison par un tribunal allemand pour son rôle de complicité du meurtre d’au moins 170 000 personnes dans le camp d’extermination d’Auscwhitz-Birkenau en Pologne a fait appel de sa condamnation.

Les avocats de Reinhold Hanning, 94 ans, ont fait appel du verdict rendu ce mois-ci par la cour du district de Detmold, dans l’état de North Rhine-Westphalia, a annoncé The Associated Press.

Les avocats représentants neuf survivants d’Auschwitz ou leurs familles ont également fait appel du verdict, selon l’agence de presse, qui n’a pas donné plus de précisions.

Hanning restera libre pendant son appel.

Il a rejoint la Waffen SS en 1942 et a été déployé cette année-là à Auschwitz. Hanning avait rejoint les jeunesses hitlériennes en 1934.

Son procès est probablement l’un des derniers procès nazis en Allemagne. Les preuves ayant mené à une trentaine de suspects fin 2013 provenaient de l’Office central pour l’enquête sur les crimes nationaux socialistes de Ludwigsburg, qui avait fait un effort majeur pour identifier les anciens gardes des camps de la mort après la condamnation en 2011 de John Demjanjuk pour son rôle dans le meurtre de presque 30 000 juifs au camp de la mort de Sobibor, en Pologne.

Demjanjuk était mort dans une maison de retraite allemande en 2012, pendant son procès en appel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...