Un ancien soldat israélien tué à New York pour une place de parking
Rechercher

Un ancien soldat israélien tué à New York pour une place de parking

Omri Dahan, 23 ans, a été poignardé au torse pendant l’altercation par un homme de 41 ans, arrêté à l’aéroport alors qu’il se préparait à fuir pour Haïti

Omri Dahan, à gauche, ancien soldat de l'armée israélienne, tué à Brooklyn, le 13 août 2017. (Crédit : Facebook)
Omri Dahan, à gauche, ancien soldat de l'armée israélienne, tué à Brooklyn, le 13 août 2017. (Crédit : Facebook)

Un ancien soldat israélien a été tué pendant une bagarre pour une place de parking dans le quartier de Brooklyn, à New York, a annoncé la police.

Omri Dahan, 23 ans, a été poignardé à mort pendant une altercation. Son frère aîné était rentré chez lui dimanche soir et avait découvert que la voiture d’un homme bloquait son allée sur East 73rd Street, a indiqué la police.

Le frère a klaxonné jusqu’à ce que le propriétaire de la voiture, en visite dans une maison du quartier, sorte. Une altercation a ensuite éclaté, pendant laquelle le frère de Dahan et le propriétaire de la voiture, Djems Jean-Paul, 41 ans, ont demandé de l’aide.

Selon un témoin, le frère de Dahan a tenté de frapper Jean-Paul avec une barrière de sécurité pour enfants.

Pendant le combat, Jean-Paul a sorti un couteau et a poignardé le frère aîné au bras et Dahan à la poitrine. Le frère a été hospitalisé, et est dans un état stable, mais le décès d’Omri Dahan a été prononcé peu après à l’hôpital Mount Sinaï Beth Israël.

Jean-Paul, qui n’est pas connu des services de police, a ensuite fui vers l’aéroport JFK, où la police l’a arrêté alors qu’il s’apprétait à embarquer pour Port-au-Prince, à Haïti.

Jean-Paul devrait être accusé d’homicide, d’agression et de possession criminelle d’une arme.

Selon les médias locaux, Dahan, qui est américain et israélien, a grandi aux Etats-Unis mais est venu en Israël en 2015 pour servir pendant deux ans dans l’armée israélienne. Il travaillait pour l’entreprise de plomberie de son père à Brooklyn.

Son père Shlomo et son frère Harel sont morts en 2009 après avoir inhalé des fumées toxiques d’une station d’épuration du Queens, où ils nettoyaient un puits.

Omri Dahan a été enterré mardi en Israël. Des soldats du bataillon d’infanterie Shimshon de l’armée israélienne ont déposé une gerbe sur sa tombe.

עמרי אחי היקר.. לפני מספר שעות הבאנו אותך אני וכל האחים שלך למנוחת עולמים, הלב עדיין לא מצליח לעכל את המראות הקשים.כשלי…

Posted by Amit Israeli on Tuesday, 15 August 2017

L’un de ses anciens camarades, Amit Israeli, a rendu hommage à Dahan sur Facebook.

« Omri, mon cher frère, il y a quelques heures, moi et tous tes frères t’avons accompagné vers ton repos éternel… Tu nous as brisés aujourd’hui, notre frère. Nous espérons que tu es bien là-haut, et que tu continueras à nous regarder de là-bas. »

Un voisin de Brooklyn, Tommy Velinskie, a dit à la chaîne locale CBS2 après l’incident qu’il connaissait Dahan, dont le père avait été son ami et son propriétaire, depuis qu’il avait six ans.

« Cela fait mal car j’avais l’habitude de le voir, a dit Velinskie. Un mec très sympa, toujours prêt à m’aider quand j’avais besoin d’aide pour réparer quelque chose dans l’appartement. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...