Un bébé palestinien de 12 jours avec des problèmes cardiaques meurt du COVID-19
Rechercher

Un bébé palestinien de 12 jours avec des problèmes cardiaques meurt du COVID-19

Le ministère de l'Autorité palestinienne a déclaré que le bébé avait d'abord été testé négatif au virus

Un membre du personnel médical à l'hôpital Dura dans la ville cisjordanienne de Dura située à proximité d'Hébron, le 9 juillet 2020. (Wisam Hashlamoun / FLASH90)
Un membre du personnel médical à l'hôpital Dura dans la ville cisjordanienne de Dura située à proximité d'Hébron, le 9 juillet 2020. (Wisam Hashlamoun / FLASH90)

Mardi, l’Autorité palestinienne a déclaré qu’un bébé âgé de 12 jours en Cisjordanie était mort du coronavirus. Il s’agit de la plus jeune victime palestinienne du virus.

L’enfant est décédé dans la ville de Yatta, au sud-ouest de Hébron, a déclaré le ministère de la Santé de l’AP. Il avait d’abord été testé négatif au coronavirus, puis il a été testé positif quatre jours plus tard, a annoncé Kamal al-Shakhra un porte-parole du ministère de la Santé de l’AP.

Il a précisé que l’enfant souffrait de problèmes cardiaques.

Alors que l’AP a pour politique de ne pas dévoiler l’identité des victimes du coronavirus, des médias palestiniens ont fait savoir que l’enfant s’appelait Amir Shattat.

Ce décès a porté à 42 le nombre total de victimes du COVID-19 sur le territoire de l’AP, alors que trois autres Palestiniens sont morts à Jérusalem. L’AP inclut Jérusalem est dans son décompte, même si la ville reste sous contrôle israélien.

Hébron et la zone environnante est devenu l’épicentre d’une nouvelle épidémie du coronavirus en Cisjordanie, qui a enregistré 6 692 cas. Parmi ceux-là, 1 025 personnes ont guéri de la maladie, selon les chiffres de l’AP. A Hébron, il y a au moins 5 138 cas et 38 décès, qui sont presque tous survenus ces dernières semaines.

La bande de Gaza, qui est sous contrôle du groupe terroriste du Hamas, a eu officiellement 72 cas du coronavirus et un mort depuis le début de l’épidémie.

Dimanche, al-Shakhra a déclaré à Palestine TV qu’un garçon de 6 ans avait été transféré en soins intensifs à cause d’une infection aiguë au coronavirus.

Le virus semble affecter plus durement les seniors et les handicapés, alors qu’il cause des symptômes plus légers chez les porteurs plus jeunes. Pourtant, il y a eu quelques cas d’enfants qui sont tombés gravement malades à cause du virus, avec quelques décès. Le bébé serait parmi les plus jeunes victimes du COVID-19 dans le monde. Dimanche, les autorités indiennes ont rapporté qu’un bébé de 8 jours était mort du virus à Pune.

Les membres de la famille d’un imam local font leur prière du vendredi sur le toit de leur maison après la fermeture des mosquées par l’Autorité palestinienne pour cause de coronavirus à Hébron, en Cisjordanie, le 3 juillet 2020. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Malgré 12 jours de confinement, le ministère de la Santé l’AP a continué à confirmer des centaines de nouveaux cas chaque jour. Alors que la grande majorité des cas actifs du virus sont encore dans la zone d’Hébron, de nouveaux foyers épidémiques semblent se propager en Cisjordanie, et particulièrement dans les camps de réfugiés autour de Ramallah.

Dimanche soir, l’AP a annoncé qu’elle prolongerait le confinement jusqu’à 19 jours. Pourtant, quelques heures plus tard, après un tollé, elle a déclaré qu’elle assouplirait les restrictions.

Alors que le nombre de cas augmente, l’Autorité palestinienne souffre d’une pénurie de tests et de respirateurs. Les laboratoires à Hébron et à Bethléem sont au bord de la fermeture à cause du manque de tests disponibles, a déclaré lundi Osama al-Najjar, le responsable palestinien de la santé.

Aaron Boxerman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...