Un bloggeur saoudien agressé par des Palestiniens sur le mont du Temple
Rechercher

Un bloggeur saoudien agressé par des Palestiniens sur le mont du Temple

Mohammed Saud, un fan de Netanyahu qui se trouve en Israël à l'invitation du ministère des Affaires étrangères, s'est fait bousculer et cracher dessus

Un bloggeur saoudien qui se trouvait en Israël à l’invitation du ministère des Affaires étrangères a été agressé et insulté lundi au cours d’une visite sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Une vidéo de l’incident montre un enfant crachant sur Mohammed Saud alors qu’il se trouve dans le lieu saint. D’autres lui hurlent de partir.

Sur une autres vidéo, des chaises et d’autres objets sont lancés en direction de Saud alors qu’il parcourt l’une des ruelles de la Vieille Ville.

Un homme crie : « Va à la synagogue ! » . D’autres le qualifient « d’animal » et « d’ordure sioniste ».

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a condamné ces harcèlements.

« Nous condamnons fortement le comportement cruel et immoral de certains Palestiniens se trouvant à proximité de la mosquée Al-Aqsa envers une personnalité des médias saoudiens venue à Jérusalem pour servir de passerelle vers la paix et la compréhension entre les populations », a écrit Nizar Amer sur Twitter.

Une autre porte-parole du ministère des Affaires étrangères a évoqué un « accueil répugnant ».

Saud est l’un des six journalistes et bloggeurs arabes – avec notamment des représentants venus de Jordanie et d’Irak – qui se trouvent en Israël, invités par le ministère des Affaires étrangères qui tente de mettre en exergue les liens croissants entre l’Etat juif et le monde arabe.

Le blogueur, qui parle hébreu, est un partisan sans faille du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Son fil d’actualité, sur Twitter, regorge de posts de soutien à Israël, à Netanyahu et au parti du Likud. Son pseudo, sur la plateforme de réseau social, est écrit en hébreu et en arabe et sa description comprend un émoticône sous forme de drapeau israélien et les mots « Bibi seulement! » – le surnom donné à Netanyahu.

Le groupe de journalistes et de blogueurs devrait se rendre au musée de commémoration de la Shoah de Yad Vashem, à la Knesset, dans les lieux saints de Jérusalem et devrait également rencontrer des universitaires israéliens au cours de son séjour.

Saud devrait également s’entretenir mardi avec Netanyahu.

Le ministère a fait savoir que la visite avait pour « objectif d’exposer les journalistes – dont certains viennent de pays n’entretenant pas de relations diplomatiques avec Israël – aux positionnements israéliens sur des questions diplomatiques et géopolitiques ».

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...