Rechercher

Un carton jaune à Kaka pour prendre un selfie avec lui au Shalom Game

Le match était organisé dans la ville de Haïfa au nord du pays entre d'anciens joueurs du Brésil et d'Israël. Il visait à promouvoir la coexistence

L'arbitre israélienne Lilach Asulin prend un selfie Kaka, star brésilienne retraitée du football, après lui avoir donné un carton jaune lors du Shalom Game à Haïfa, le 29 octobre 2019. (Capture d'écran: Twitter)
L'arbitre israélienne Lilach Asulin prend un selfie Kaka, star brésilienne retraitée du football, après lui avoir donné un carton jaune lors du Shalom Game à Haïfa, le 29 octobre 2019. (Capture d'écran: Twitter)

Mardi, une arbitre israélienne a sanctionné une star brésilienne du football à la retraite lors d’un match amical en Israël. Elle n’avait pas d’autre raison que de prendre un selfie avec lui.

Le Shalom Game était organisé dans la ville de Haïfa au nord du pays entre d’anciens joueurs du Brésil et d’Israël. Le match, que le Brésil a remporté 4-2 devant environ 28 000 spectateurs, visait à promouvoir la coexistence.

Lors de la deuxième mi-temps, l’ancien milieu de terrain offensif brésilien Ricardo Izecson dos Santos Leite, mieux connu sous le nom de Kaka, faisait des dribbles au milieu du terrain quand l’arbitre Lilach Asulin a sifflé et lui a donné un carton jaune.

Alors que Kaka et d’autres joueurs semblaient surpris, Asulin a sorti son téléphone et a pris une photo avec l’ancien joueur du Real Madrid et du Milan AC, qui a ensuite souri et donné une petite tape dans son dos.

Se rendant compte de ce qui s’était passé, plusieurs joueurs brésiliens sont venus à hauteur d’Asulin et ont ri alors qu’ils se serraient la main.

S’exprimant aux journalistes, Kaka a donné un message positif sur l’objectif du match de mardi.

« Le but est de diffuser les valeurs du football. Nous savons que le sport peut unir les gens et même apaiser des situations de conflit », a déclaré Kaka.

Parmi les 13 autres légendes brésiliennes sur le terrain, on retrouvait Ronaldinho, Bebeto, Roberto Carlos, Rivaldo, Cafu, Emerson, et Cesar Sampaio, qui ont tous gagné la Coupe du Monde et d’autres titres prestigieux. Côté israélien, il y avait notamment la participation d’Arik Benado et Yaniv Katan.

« Rassembler des personnalités avec une influence mondiale du passé et du présent prouve qu’Israël est sur la carte », a déclaré au JTA Mauro Rozenszajn, né au Brésil et PDG de l’entreprise israélienne qui organisait l’événement, MTR7.

Lundi, une photo depuis les toits de Haïfa a été postée par Ronaldinho, peut-être la plus grande star brésilienne présente lors du match. La photo a reçu des centaines de milliers de likes de la part de ses presque 70 millions de followers sur Twitter et Instagram.

La veille du match, les joueurs brésiliens se sont rendus au mur Occidental à Jérusalem et ont rendu visite à des enfants de l’hôpital Rambam à Haïfa.

Le Brésil est le seul pays à avoir remporté cinq titres de Champion du Monde et le seul pays qui s’est qualifié pour chaque Coupe du Monde. 15 000 Brésiliens vivent en Israël et environ 700 membres de la communauté juive du Brésil, riche de 120 000 personnes, s’installent en Israël chaque année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...