Un club de foot allemand désapprouve ses supporters et leurs chants racistes
Rechercher

Un club de foot allemand désapprouve ses supporters et leurs chants racistes

Le FC Chemnitzer évoluant en 3e division reprochent à ses supporters d'avoir chanté que le directeur du club était "un porc juif"

Des supporters de Dortmund durant un match. (Crédit photo : CC/Pascal Philp/Wikipedia)
Des supporters de Dortmund durant un match. (Crédit photo : CC/Pascal Philp/Wikipedia)

JTA — Un club de football allemand a dénoncé ses supporters en raison des commentaires antisémites et racistes proférés pendant un match.

Les membres du FC Chemnitzer ont ainsi refusé d’aller saluer leurs fans ayant fait le déplacement, comme il est de coutume, à la fin d’un match contre l’équipe B du Bayern Munich samedi. Des chants racistes et discriminatoires ont en effet été entendus dans les tribunes en seconde mi-temps, a rapporté la Deutsche Welle.

Les supporters ont qualifié le directeur sportif du club Thomas Sobotzik de « porc juif » et entonné « au moins Daniel Frahn n’est pas nègre ». Thomas Sobotzik avait licencié Frahn, le capitaine de l’équipe, il y a quelques semaines après son soutien répété aux supporters d’extrême droite.

Les chants des supporters « ne peuvent pas être tolérés dans notre société » a fait savoir le club dans un communiqué, qui les a également menacés de mesures légales.

L’équipe est en conflit avec ses supporters d’extrême droite depuis plusieurs mois. Lors d’un match en mars dernier, ils avaient respecté une minute de silence et brandi une banderole en l’honneur de Thomas Haller, un leader d’extrême droite local et ancien responsable de l’agence de sécurité du club.

La ville de Chemnitz, située en Saxe, à l’est de l’Allemagne, abrite un réseau néo-nazi bien établi, qui était connu pour avoir des liens avec l’organisation terroriste d’extrême droite Nationalsozialistischer Untergrund [Parti national-socialiste souterrain], d’après la Deutsch-Welle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...