Un conseiller du sénateur de New York compare les lycéens anti-armes à Hitler
Rechercher

Un conseiller du sénateur de New York compare les lycéens anti-armes à Hitler

Le sénateur de Brooklyn Marty Golden a qualifié "d'intolérables" les photos des lycéens juxtaposées à celles du dictateur allemand sur Facebook

Capture d'écran de la page Facebook 'The Common Sense Conservative.' (Capture d'écran : Facebook)
Capture d'écran de la page Facebook 'The Common Sense Conservative.' (Capture d'écran : Facebook)

Un conseiller du sénateur de Brooklyn a été limogé mardi après avoir comparé un élève du lycée de Parkland, en Floride, qui manifestait contre les violences dues aux armes à Adolf Hitler.

Anthony Testaverde, aide de Marty Golden – qui occupe son fauteuil de sénateur depuis longtemps – avait posté sur Facebook des photos de David Hogg, militant et élève du lycée Marjory Stoneman Douglas, les juxtaposant à des photos de Hitler.

Une série de clichés montre Hogg lever le bras droit en l’air et serrer le poing à côté d’une photo d’Hitler faisant le salut nazi. Dans une deuxième série, Hogg porte un brassard noir de deuil et une photo de Hitler montre ce dernier arborant un brassard à croix gammée.

Golden a annoncé plus tard sur Twitter que Testaverde avait été limogé.

« Anthony Testaverde ne travaille plus à mon bureau », a écrit le sénateur. « Tandis que la liberté d’expression est un droit dont jouissent tous les citoyens, ce qui est survenu cette fois était grave et ne saurait être toléré ».

Testaverde aurait apparemment partagé les photos après qu’elles ont été publiées sur le compte Facebook « The Common Sense Conservative ».

Testaverde avait également partagé une publication qui disait « Les démocrates font très exactement ce qu’a fait Hitler… Il a utilisé la jeunesse pour désarmer et contrôler le peuple. C’est effrayant ! »,

Golden, républicain du quartier majoritairement démocrate de New York, est sénateur de cet état depuis 2003.

Golden a déclaré dans un communiqué que les posts publiés sur Facebook étaient « aussi mensongers et offensants qu’ils sont malheureux » et il a ajouté qu’ils avaient été supprimés sous ses ordres.

Un démocrate juif se présentant contre Golden, Ross Barkan, l’avait appelé à renvoyer son assistant.

« Les antisémites, les racistes et les complotistes d’extrême-droite se sont depuis des années opposés aux mesures de bon sens de contrôle des armes en invoquant le nom d’Adolf Hitler », a déclaré Barkan.

« En tant que petit-fils de Juifs qui ont fui l’antisémitisme en Europe de l’est, je suis profondément mortifié qu’un employé du sénateur de l’Etat qui me représente puisse approuver des points de vue aussi abominables ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...