Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Un frère d’otage interdit d’accès à la Knesset après en avoir été déjà expulsé lundi

Danny Elgarat, qui a toujours combattu le terrorisme, déplore que certains élus accusés de terrorisme puissent eux accéder au Parlement

Danny Elgarat, dont le frère Itzik Elgarat est retenu en otage par le Hamas, s'adressant à la presse, à Tel Aviv, le 13 mars 2024. (Crédit  : Avshalom Sassoni/Flash90)
Danny Elgarat, dont le frère Itzik Elgarat est retenu en otage par le Hamas, s'adressant à la presse, à Tel Aviv, le 13 mars 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le frère de l’otage Itzik Elgarat, qui a été expulsé de force d’une réunion de la commission parlementaire en début de semaine, s’est vu refuser l’entrée à la Knesset mercredi, ont rapporté les médias israéliens.

Danny Elgarat a déclaré à Haaretz qu’on lui avait refusé l’entrée alors qu’il avait franchi les contrôles de sécurité et qu’on lui avait déjà remis une carte de visiteur.

« Quelqu’un a appelé le sergent d’armes de la Knesset, qui est venu et a dit que c’était trop récent par rapport à l’incident de lundi, que [les gardes] étaient encore sous le choc », a-t-il expliqué, ajoutant qu’il avait dit au brigadier qu’il souhaitait « éteindre l’incendie ».

Cependant, l’officier a déclaré qu’il était « compliqué » pour lui de changer de position.

Un fonctionnaire a ensuite déclaré à Haaretz que Danny n’avait pas parlé au sergent d’armes et qu’il avait dû s’adresser à quelqu’un d’autre.

Après cela, Danny a déclaré que le directeur-général de la Knesset, Moshe Edri, était venu confirmer la décision de ne pas l’autoriser à entrer.

« J’aurais pu provoquer, mais j’ai préféré ne pas le faire parce qu’il s’est passé suffisamment de choses cette semaine dû à leur manque de jugement », a expliqué Danny.

« Des gens entrent à la Knesset alors qu’ils ont été condamnés pour soutien au terrorisme ; il s’appelle [le ministre de la Sécurité nationale Itamar] Ben Gvir. J’ai combattu le terrorisme toute ma vie et je ne peux pas entrer », a-t-il souligné, faisant référence aux condamnations passées du député d’extrême droite.

Lundi, des gardes de la Knesset avaient traîné Danny de force hors d’une réunion de la commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset après qu’il eut interrompu le frère d’une autre personne enlevée, qui s’exprimait contre le dernier accord relatif aux otages en cours de négociation entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.