Israël en guerre - Jour 149

Rechercher

Un garçon de 5 ans meurt de ses blessures 4 jours après un délit de fuite à Netanya

Le grand-père affirme que la voiture a surgi de nulle part alors qu'ils essayaient de traverser la rue ; la conductrice et sa fille ont été assignées à résidence

Des voitures le long de l'avenue Ben Gurion à Netanya, en Israël. (Crédit : Google Maps)
Des voitures le long de l'avenue Ben Gurion à Netanya, en Israël. (Crédit : Google Maps)

Un garçon de 5 ans est décédé mercredi des suites des blessures qu’il avait subies lors d’un accident avec délit de fuite survenu samedi dans la ville de Netanya.

L’enfant a été heurté par un véhicule alors qu’il se promenait avec son grand-père sur le bas-côté de l’avenue Ben Gurion, un axe de circulation à deux voies qui s’étend le long de la partie sud du littoral de la ville côtière, selon les médias israéliens.

Le garçon a été transporté d’urgence dans un état critique à Schneider l’hôpital pour enfants d’Israël à Petah Tikva, souffrant d’un « traumatisme multi-systémique très grave », selon l’auxiliaire médical qui l’a soigné. Quatre jours plus tard, l’hôpital a annoncé que le garçon avait succombé à ses blessures.

Le grand-père a subi une fracture du bras et n’a pas eu besoin d’être hospitalisé.

Dimanche, la police a arrêté une mère et sa fille originaires de Netanya, soupçonnées d’être impliquées dans l’accident. La police a déclaré qu’une femme de 70 ans était soupçonnée d’avoir conduit la voiture lorsqu’elle a heurté le garçon, puis d’avoir fui les lieux, et que sa fille, âgée d’une cinquantaine d’années, était soupçonnée d’avoir tenté de dissimuler l’accident.

La police a fait savoir que les deux femmes auraient emmené leur voiture dans un garage pour la faire réparer, dimanche matin. Elles ont ensuite été assignées à résidence après avoir été interrogées.

Le grand-père a expliqué au site d’information Walla qu’il avait tenté de traverser une route après avoir emmené ses petits-enfants sur une aire de jeux.

« Lorsque nous avons traversé la route, nous avons regardé à droite et à gauche et il n’y avait pas de véhicule. Soudain, la voiture est arrivée et nous a percutés, ma famille et moi », a-t-il déclaré dans des commentaires publiés avant l’annonce du décès.

Selon lui, la conductrice ne s’est pas arrêtée pour les aider après les avoir percutés.

« Elle a continué à conduire, a heurté une glissière de sécurité et ses phares se sont brisés. Elle a continué à rouler alors que mon petit-fils était allongé sur l’herbe, blessé », a-t-il ajouté.

Il y a des centaines de délits de fuite, chaque année, qui entraînent dix à quinze morts en Israël, selon Or Yarok, une organisation à but non-lucratif qui promeut la sécurité routière.

En 2011, les députés avaient présenté une nouvelle législation qui revoyait à la hausse les sanctions pour les conducteurs reconnus coupables d’avoir été impliqués dans des délits de fuite. Selon cet amendement, tout individu ayant commis un délit de fuite ayant entraîné la mort ou de graves blessures est passible d’une peine de 14 ans d’emprisonnement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.