Un garçon palestinien mordu par un serpent est soigné par l’armée israélienne
Rechercher

Un garçon palestinien mordu par un serpent est soigné par l’armée israélienne

Les parents ont emmené le garçon sur une base militaire près de Jéricho, où les soldats lui ont donné les premiers soins avant de l’emmener à l’hôpital

Ilan Ben Zion est journaliste au Times of Israel. Il est titulaire d'une maîtrise en diplomatie de l'Université de Tel Aviv et d'une licence de l'Université de Toronto en études du Proche-Orient et en études juives

Des soldats israéliens dans la ville de Jéricho, en Cisjordanie (Crédit: Issam Rimawi/Flash90)
Des soldats israéliens dans la ville de Jéricho, en Cisjordanie (Crédit: Issam Rimawi/Flash90)

Un garçon palestinien a été mordu vendredi par un serpent près de Jéricho, en Cisjordanie, et a été soigné par les secouristes de l’armée israélienne.

Les parents du garçon l’ont emmené dans une base militaire après la morsure, et il a reçu les premiers soins du personnel médical de l’armée, avant d’être remis à une ambulance palestinienne, a annoncé l’agence de presse palestinienne Maan.

La ville de Jéricho, située dans la vallée du Jourdain, juste au nord de la mer Morte, est sous administration de l’Autorité palestinienne (AP).

L’armée israélienne a coordonné le transfert du garçon vers une zone contrôlée par l’AP, où une ambulance l’a emmené dans un hôpital local.

Le garçon serait dans un état stable et est resté conscient.

L’armée israélienne ne pouvait pas fournir plus d’informations sur l’incident pour le moment.

La plupart des 40 espèces de serpent endogènes à Israël ne sont pas venimeux, mais trois sont dangereuses pour l’être humain : la vipère palestinienne, la vipère péliade et la vipère taupe, selon l’hôpital Hadassah.

Les vipères locales, Vipera palaestinae, sont les serpents venimeux les plus fréquents en Israël. Elles mesurent en moyenne 90 centimètres de long, et sont principalement nocturnes.

Leur venin contient une hémotoxine toxique pour la circulation sanguine et le système lymphatique. Elles se nourrissent généralement de petits rongeurs, de crapauds et d’oiseaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...