Un graffiti anti-armée retrouvé dans un cimetière de Beit Shemesh
Rechercher

Un graffiti anti-armée retrouvé dans un cimetière de Beit Shemesh

Le graffiti a été découvert sur un mur du cimetière, alors que les manifestations ultra-orthodoxes contre le service militaire s'enchaînent

Manifestation de Juifs ultra-orthodoxes contre le service militaire, dans le centre de Jérusalem, le 28 mars 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Manifestation de Juifs ultra-orthodoxes contre le service militaire, dans le centre de Jérusalem, le 28 mars 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La police a lancé lundi une enquête sur un graffiti anti-armée qui a été découvert sur un mur entourant un cimetière de Beit Shemesh.

Des employés municipaux avaient été appelés pour enlever le graffiti offensant, a indiqué la police, qui a ajouté que l’incident lui-même avait eu lieu la semaine dernière.

Dimanche, la police avait été appelée pour secourir un soldat israélien lui-même ultra-orthodoxe qui était piégée dans une librairie de Jérusalem, à Mea Shearim, par une foule en colère de manifestants ultra-orthodoxes.

La semaine dernière, des milliers de Juifs ultra-orthodoxes avaient manifesté à Jérusalem contre le service militaire obligatoire et le danger de perversion qu’il représente selon eux chez les jeunes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...