Un groupe anarchiste vandalise l’ambassade israélienne à Athènes
Rechercher

Un groupe anarchiste vandalise l’ambassade israélienne à Athènes

Le groupe Rubicon s'est filmé pendant qu'il s’approchait de l’ambassade, à l'aube, sur leurs motos et lançait des bouteilles de peinture sur le bâtiment

Illustration : la police rassemblée devant l'ambassade israélienne à Athènes, le 12 décembre 2014. (Crédit : AFP/Louisa Gouliamaki)
Illustration : la police rassemblée devant l'ambassade israélienne à Athènes, le 12 décembre 2014. (Crédit : AFP/Louisa Gouliamaki)

Des membres d’un groupe anarchiste a vandalisé l’ambassade d’Israël en Grèce, avec des bouteilles de peinture rouge.

Le groupe Rubicon s’est filmé durant l’attaque qui a eu lieu lundi matin, et a publié la vidéo sur Internet. Dans la vidéo, on peut voir les membres du groupe s’approcher de l’ambassade, à l’aube, sur leurs motos et lancer des bouteilles de peinture sur le bâtiment.

L’ambassade était fermée pour congés annuels, en raison des fêtes de Noël. L’immeuble se situerait à un carrefour dynamique. Il se pourrait que l’immeuble n’ait pas été autant protégé qu’il ne l’est en temps normal.

« Nous nous identifions aux Palestiniens, une nation qui, depuis des décennies, est victime de l’oppression », a déclaré Rubicon dans un communiqué diffusé peu après l’attaque.

« En réalité, les Palestiniens subissent des pressions pour qu’ils quittent leurs terres. C’est du nettoyage ethnique de faible intensité qui sévit depuis des décennies. »

« La question que soulève la cause palestinienne, et qui doit tous nous alerter, c’est la question de la nature de la lutte des Palestiniens pour l’indépendance. C’est une question qui porte sur la survie d’une nation, sur la terre où elle est née. »

Nikos Toskas, ministre-adjoint grec de la Protection civile s’est entretenu avec l’ambassadrice israélien à Athènes, Irit Ben Abba, et lui a promis que les vandales seront arrêtés, selon le quotidien Kathimerini.

L’article indique que Ben Abba a fait savoir qu’Israël souhaitait une arrestation des coupables, et a remercié Toskas pour ses efforts.

En décembre 2014, le groupe d’extrême-gauche grec avait tiré sur l’ambassade, également en pleine nuit. L’attaque n’avait fait aucune victime.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...