Un jeune milliardaire juif promet 35 M $ pour contrer une victoire de Trump
Rechercher

Un jeune milliardaire juif promet 35 M $ pour contrer une victoire de Trump

Le co-fondateur de Facebook, Dustin Moskovitz, qualifie les promesses du candidat républicain “d’arnaques délibérées”, rejoignant la liste des plus gros donateurs politiques

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Dustin Moskovitz (Crédit : CC BY 3.0)
Dustin Moskovitz (Crédit : CC BY 3.0)

WASHINGTON — Un nouveau visage a émergé au sein des plus gros contributeurs politiques à la victoire électorale du parti démocrate. C’est celui d’un jeune juif, co-fondateur de Facebook, qui a promis d’ébranler la course à la présidentielle grâce à deux dons de campagne massifs, selon Politico.

Dustin Moskovitz, 32 ans, a déclaré qu’il investira 35 millions de dollars pour empêcher le candidat républicain Donald Trump d’accéder à la Maison Blanche, qualifiant les promesses électorales du candidat « d’arnaque délibérée, une tentative de rassembler les énergies et les soutiens sans avoir la capacité ou l’intention de tenir ses engagements ».

Tandis que ce natif de Gainesville, en Floride, a fait part de son malaise face à l’influence de l’argent dans la politique, lui et son épouse, Cari Tuna, justifient l’injection de ces fonds dans la course à la présidence en citant la nature unique de la candidature de Trump.

“Ses propositions sont tellement invraisemblables que la nation est obligée de s’inquiéter du fait que son intérêt à la présidence puisse bien ne pas aller au-delà de la simple victoire dans ce cadre de compétition, avec la simple volonté de promouvoir sa marque personnelle”, écrit-il dans un post de blog publié sur Medium.

Et c’est pourquoi il a décidé de dépenser massivement, via de nombreux canaux, pour aider à l’élection de la candidate démocrate Hillary Clinton.

Le 9 septembre, Moskovitz avait indiqué qu’il investirait 20 millions de dollars pour arrêter une éventuelle présidence de Trump. Il avait souligné son projet de donations à un certain nombre de comités d’action politiques, dont les super PAC, ainsi qu’à des organisations oeuvrant à l’inscription des électeurs et assurant les transports vers les lieux de scrutin.

Il avait déjà donné la donation maximale individuelle pour une campagne — 2 700 dollars — le 24 août, selon son propre feuillet de contribution individuelle qui a été rendu public par la Commission électorale fédérale.

Mais les restrictions de dons ne s’appliquent qu’à l’égard des contributions directes aux campagnes. Les plus gros donateurs dépensent des centaines de millions de dollars à travers les super PAC qui soutiennent les candidats sans coordination directe avec les campagnes de ces derniers. Les Super PACs peuvent lever et dépenser des fonds dans des campagnes publicitaires de type politique et ce, sans limites.

Le 8 octobre, l’entrepreneur, dont la fortubne a été estimée par Bloomberg à environ 2,7 milliards de dollars, a publié un autre post faisant part de son désir de verser une somme de 1,5 million de dollars supplémentaires à un ensemble de groupements qui soutiennent Clinton ou qui soutiennent les inscriptions électorales non partisane et l’incitation à la participation au vote.

Les dernières informations électorales révèlent qu’il a tenu sa promesse de verser la somme de 5 millions de dollars à deux super PAC. Ces derniers, pense-t-il, aideront à « rendre plus probable l’éventualité que la secrétaire Clinton soit capable de poursuivre l’ordre du jour qu’elle a souligné ».

Ces organisations comprennent le PAC For Our Future ainsi que le fonds de la Victoire de la League of Conservation Voters (LCV).

Parmi les autres groupes ayant reçu une partie de sa manne politique, selon la FEC, le Democratic Senate Campaign Committee et un certain nombre d’organisations détat du Parti Démocrate.

Plusieurs groups auxquels il s’était engagé à apporter son soutien sur Medium n’apparaissent pas sur ce formulaire informatif, probablement parce qu’elles n’ont pas l’obligation de révéler le nom de leurs donateurs.

Il est également probable que sa promesse du 8 octobre d’apporter 5 millions de dollars à Priorities USA Action, le plus grand super PAC soutenant la candidature de Clinton, est arrivée après l’échéance de présentation. Le bulletin trimestriel le plus récent était attendu le 15 octobre. Les rapports concernant les dons individuels réalisés au mois d’octobre n’ont pas encore été rendus publics.

Les donateurs juifs sont déjà largement intervenus pendant cette course à la présidence, représentant les cinq plus importants donateurs individuels de Clinton et les deux plus gros de Trump. Ils assemblant à eux tous plus de 90 millions de dollars de participation dans cette course à l’accès à la Maison-Blanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...