Un Jordanien arrive en Israël à la nage, disant chercher un avenir meilleur
Rechercher

Un Jordanien arrive en Israël à la nage, disant chercher un avenir meilleur

La police ferme la plage d'Almog Beach, dans le sud de la station balnéaire, mais la rouvre après avoir écarté la menace d'un incident sécuritaire

Un officier de police patrouille sur une plage d'Eilat après qu'un Jordanien a été suspecté d'être entré en Israël en nageant depuis la Jordanie, le 2 septembre 2020. (Crédit : police israélienne)
Un officier de police patrouille sur une plage d'Eilat après qu'un Jordanien a été suspecté d'être entré en Israël en nageant depuis la Jordanie, le 2 septembre 2020. (Crédit : police israélienne)

La police a été mise en alerte dans la ville d’Eilat, dans le sud du pays, mercredi, après qu’un Jordanien a traversé la frontière par la mer et est arrivé sur une plage de la station balnéaire israélienne, mais les craintes d’un incident sécuritaire ont rapidement été levées.

Interrogé par les forces de sécurité, le suspect a déclaré qu’il était désespéré en raison de la situation économique en Jordanie et qu’il voulait chercher un avenir meilleur, ont rapporté les médias de langue hébraïque.

Les forces de défense israéliennes ont confirmé plus tôt qu’un suspect avait traversé la frontière maritime et avait été arrêté. L’Autorité israélienne des parcs et de la nature a déclaré que ses employés avaient repéré l’homme qui nageait et arrivait à la plage et avaient alerté les autorités.

La police israélienne a déclaré dans un communiqué qu’elle avait renforcé la présence des officiers dans la région en raison de « l’incident de sécurité présumé ».

La zone de la plage d’Almog, où l’incident s’est produit, a été brièvement fermée et les baigneurs ont été renvoyés de la plage avant que toutes les restrictions ne soient levées.

un bateau de la police patrouille dans les eaux au large d’Eilat, un citoyen jordanien étant suspecté d’avoir rejoint Israël depuis la Jordanie, le 2 septembre 2020. (Crédit : police israélienne)

Le Jordanien, qui vient probablement de la ville voisine d’Aqaba, est un plongeur et a traversé la frontière sous l’eau, a rapporté la Douzième chaîne. Les autorités essayaient de comprendre pourquoi il ne s’était pas enregistré sur les radars de la marine.

Les officiers de police l’ont emmené pour l’interroger, tandis que des soldats et des bateaux de police se sont rués dans la zone.

L’une des possibilités fortement envisagée est que d’autres personnes soient arrivées avec le suspect.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...