Un livre sur un garçon de 8 ans du ghetto de Varsovie remporte un prix de littérature juive
Rechercher

Un livre sur un garçon de 8 ans du ghetto de Varsovie remporte un prix de littérature juive

Narré par un orphelin de Korczak, “Le livre d’Aron : un roman” est au sommet de sa catégorie dans une importante conférence littéraire américaine

“The Book of Aron: A Novel,” de Jim Shepard, gagnant de la médaille Sophie Brody pour une réussite en littérature juive
“The Book of Aron: A Novel,” de Jim Shepard, gagnant de la médaille Sophie Brody pour une réussite en littérature juive

BOSTON – Un roman acclamé par la critique raconté depuis le point de vue d’un garçon de huit ans dans le ghetto de Varsovie a été déclaré vainqueur de la médaille Sophie Brody 2016 pour un succès de littérature juive.

La récompense pour « Le livre d’Aron : un roman » (The book of Aron: a novel) a été annoncée dimanche soir à la réunion d’hiver de l’association des bibliothèques américaines, une conférence de quatre jours qui s’est tenue à Boston.

Des mentions honorables ont été attribuées à “After Abel and Other Stories,” de Michal Lemberger; “Œuvres complètes de Primo Levi,” de Primo Levi, édité par Ann Goldstein; “The House of Twenty Thousand Books,” de Sasha Abramsky, et “Killing a King: The Assassination of Yitzhak Rabin and the Remaking of Israel,” de Dan Ephron.

La médaille, financée par Arthur Brody et la fondation Brodart, rend hommage à Sophie Brody, une philanthropiste et dirigeante de la fédération juive unifiée. Les anciens récipiendaires incluent Boris Fishman, Yossi Klein Halevi, Adina Hoffman et Peter Cole, et Nathan Englander.

Dans son éloquente et émouvante œuvre de fiction, Shepard propose aux lecteurs un narrateur improbable, Aron, un jeune garçon incompris d’une famille juive pauvre qui finit dans le ghetto de Varsovie.

Alors que la vie d’Aron s’enfonce dans la misère et les vols et cambriolages du ghetto, il est pris sous les ailes du Dr Janusz Korczak, un héros réél de l’Holocauste qui a sauvé des enfants orphelins, et voit au-delà de la misère de la vie d’Aron.

Shepard, professeur au Williams College, est un auteur récompensé de six romans et collections d’histoires.

Parmi les autres intérêts juifs du rassemblement de 10 000 personnes, y compris des libraires, des éducateurs, des auteurs et des éditeurs, se trouvait un discours du populaire créateur de mode Isaac Mizrahi. Mizrahi, qui a été élevé dans une famille juive syrienne orthodoxe à Brooklyn, a parlé de ses mémoires à venir, qui montrent le défi qu’il a affronté en tant que jeune homme gay allant à l’école juive et la voie créative qu’il a suivi pour s’éloigner de l’environnement conservateur de sa communauté. Mizrahi fait l’objet d’une exposition à venir au musée juif de New York.

L’association des bibliothèques américaines a également annoncé les vainqueurs de ses prestigieux prix littéraire en littérature enfantine et adolescente, y compris les récompenses Caldecott et Newberry. L’auteur et artiste remarqué Jerry Pinkney est le récipiendaire 2016 de la récompense Coretta Scott King-Virginia Hamilton pour l’ensemble de sa carrière.

L’auteur pour enfants David Adler, connu pour ses nombreux livres sur des sujets et des personnages historiques juifs, a reçu le prix Theodor Seuss Geisel (Dr Seuss) pour « Don’t’ Throw It To Mo! », illustré par Sam Ricks.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...