Un militant proteste contre la candidature de Mor Altshuler qui l’avait frappée
Rechercher

Un militant proteste contre la candidature de Mor Altshuler qui l’avait frappée

Yariv Oppenheimer, directeur de La Paix maintenant, va demander au parti Telem de retirer de sa liste Mor Altshuler, avec qui il avait eu un différend il y a 8 ans

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Mor Altshuler. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Mor Altshuler. (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’ancien directeur de l’organisation La Paix maintenant a protesté mardi contre l’inclusion d’une figure du mysticisme juif sur la liste électorale d’un parti récemment formé, en amont des élections du 9 avrile, parce qu’elle l’avait frappé dans un studio de télé il y a huit ans.

Mor Altshuler, figure du judaïsme hassidique, de la kabbale et du messianisme juif, a intégré la liste de l’ancien chef d’état-major et ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon, pour son parti Telem.

En réaction, Yariv Oppenheimer, qui brigue également une carrière parlementaire et se présentera aux primaires du parti pacifique du Meretz, a demandé à Yaalon de changer d’avis sur Altshuler, en raison d’une altercation remontant à huit ans.

« J’ai l’intention de contacter Yaalon et de lui demander de revenir sur sa décision », a déclaré Yaalon, selon un article du site Maariv. « Une candidate violente, qui m’a blessée physiquement, ne convient pas. Elle n’a pas sa place à la chambre des représentants. »

La gifle date de 2011, quand Altshuler et Oppenheimer devaient prendre part à un débat télévisé sur la Première chaîne.

Yariv Oppenheimer, de La Paix maintenant.(Crédit : Yoav Ari Dudkevitch/Flash90)

Alors qu’ils se préparaient, Altshuler a frappé Oppenheimer à cause d’un incident survenu trois ans auparavant, quand les activistes de La Paix maintenant, qui se faisaient passer pour des caméramen, avaient tenté de la piéger pour une interview filmée, avait à l’époque rapporté Hadashot.

Oppenheimer avait demandé à ce qu’elle ne soit pas autorisée à tourner avec lui à la télévision et avait porté plainte. Altshuler s’était ensuite excusée pour l’incident mais avait souligné qu’il s’agissait d’une gifle « symbolique », étant donné sa petite taille face à Oppenheimer, et qu’elle n’aurait pas pu le blesser.

« Elle m’a frappé au visage avec force, sans raison ni discussion », a raconté Oppenheimer à la radio militaire mardi. « Ce traumatisme me poursuit jusqu’à ce jour. »

Altshuler a déclaré à la radio que l’incident était « un cas unique ou j’ai perdu mes moyens. Je me suis excusée à l’époque et j’en m’en excuse aujourd’hui’.

Les sondages ont montré que le public ne manifeste que peu d’intérêt pour le parti de centre-droite Telem, qui ne devrait même pas obtenir le seuil électoral pour intégrer la Knesset, à moins qu’il ne fusionne avec un autre parti.

Le parti de gauche du Meretz, un habitué de la Knesset, devrait remporter au moins 5 sièges.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...