Rechercher

Un mort et un blessé à Umm al-Fahm dans un accident causé par une fusillade

Des coups de feu tirés sur un véhicule auraient fait perdre le contrôle au conducteur, provoquant une collision dans une ville arabe du nord ; des coups de feu ont été tirés à Tira

Scène d'une fusillade dans la ville arabe du nord d'Israël d'Umm Al-Fahm, le 2 décembre 2021. (Police israélienne)
Scène d'une fusillade dans la ville arabe du nord d'Israël d'Umm Al-Fahm, le 2 décembre 2021. (Police israélienne)

Un homme a été tué et un autre grièvement blessé lors d’une fusillade contre un véhicule dans la ville d’UMm al-Fahm, dans le nord du pays, jeudi, dernier incident en date d’une série de violences meurtrières dans la communauté arabe d’Israël.

La victime a été identifiée comme étant Mohammed Hamzeh Burghel, 33 ans, un résident de la ville, a rapporté le site internet Ynet.

Les service de secours du Magen David Adom ont déclaré que ses ambulanciers avaient traité Burghel et l’ont ensuite emmené à l’hôpital dans un état grave mais stable. Il a ensuite été déclaré mort à l’hôpital Emek d’Afula.

Le deuxième homme a été opéré à l’hôpital, rapporte Ynet.

Le conducteur a apparemment perdu le contrôle de son véhicule suite à la fusillade et a percuté un camion venant en sens inverse, mais il semble que personne n’ait été blessé dans le camion.

La police a ouvert une enquête suite à la fusillade.

Selon l’organisation à but non lucratif Abraham Initiatives, la fusillade d’Umm al-Fahm était le 117e homicide dans la communauté arabe cette année, ce qui constitue de loin un record absolu. Parmi les personnes tuées, 98 étaient des citoyens arabes d’Israël et 19 des Palestiniens.

L’incident est survenu quelques heures après une fusillade dans le centre du pays. Des coups de feu ont été tirés en direction d’un bus se rendant de Tira à Netanya, a rapporté la chaîne publique Kan.

La fusillade a eu lieu à un arrêt de bus à Tira après qu’une voiture a bloqué le chemin du bus. Alors que le chauffeur tentait de contourner la voiture, un homme masqué est apparu et a tiré une rafale de coups de feu sur le bus. Le chauffeur s’est mis à l’abri dans le bus et a appelé la police. Aucun blessé n’a été signalé.

Lundi, un homme a été mortellement blessé par balle dans la ville de Nazareth, au nord du pays. Il a été identifié comme étant Ehab Saadi, 40 ans.

Les communautés arabes ont connu une recrudescence de la violence ces dernières années, principalement, mais pas seulement, à cause du crime organisé.

Les Arabes israéliens en veulent à la police, qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et ignore largement la violence, qui comprend des querelles familiales, des guerres de territoire mafieuses et des violences contre les femmes. La communauté a également souffert de décennies de négligence.

En août, le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré que la violence et la criminalité dans les communautés arabes israéliennes étaient une « calamité nationale ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...