Rechercher

Un motard tué dans le Nord ; un homme gravement blessé par le tramway à Jérusalem

La police soupçonne le conducteur d'avoir perdu le contrôle de sa moto ; en outre, 18 personnes ont été légèrement blessées dans un accident sur la route 6

Illustration : Une moto à terre après un accident. (Crédit : Yehoshua Yosef/Flash90)
Illustration : Une moto à terre après un accident. (Crédit : Yehoshua Yosef/Flash90)

Un motocycliste a été tué dans un accident de la route dans le nord d’Israël vendredi matin, tandis qu’un piéton était dans un état grave après avoir été heurté par un tramway, à Jérusalem.

Le motocycliste circulait sur la route 2 entre Haïfa et Atlit au moment de l’accident. Il a été retrouvé sans signes vitaux par les ambulanciers du Magen David Adom, qui ont déclaré son décès sur place.

La police a ouvert une enquête et soupçonne le motocycliste d’avoir perdu le contrôle de son véhicule et de s’être écrasé contre une rambarde de sécurité.

Le motocycliste n’a pas encore été identifié.

Dans un autre accident, 18 personnes ont été légèrement blessées lorsqu’un bus et un semi-remorque sont entrés en collision sur la route 6 à un carrefour près de la ville de Baqa al-Gharbiya, dans le nord du pays.

Les secouristes ont évacué neuf des dix-huit blessés vers différents hôpitaux, tandis que les autres s’y sont rendus par leurs propres moyens.

Par ailleurs, un homme de 45 ans a été grièvement blessé à Jérusalem après avoir été heurté par le tramway près du marché populaire de Mahane Yehuda, vendredi. Les circonstances dans lesquelles l’homme a été heurté n’ont pas encore été élucidées.

L’arrêt du tramway de Jérusalem bouclé par la police après qu’un homme a été frappé par le tramway, près du marché Mahane Yehuda, à Jérusalem, le 2 septembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Il a été transporté par des ambulanciers à l’hôpital Shaare Zedek ; la police a ouvert une enquête.

En raison de l’incident, la circulation du tramway a été brièvement suspendue entre les arrêts de la Porte de Damas et de la Gare centrale de bus.

Selon l’organisation à but non lucratif Or Yarok, qui recense les décès sur la route et la sécurité routière, 230 Israéliens sont morts sur la route depuis le début de l’année, contre 233 l’année dernière à la même période.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...