Un officier tué dans un accident de voiture dans le sud d’Israël
Rechercher

Un officier tué dans un accident de voiture dans le sud d’Israël

Le chauffeur du bus a été blessé ; le lieutenant Binyamin Rosenbloim est le 3e soldat tué en moins d’une semaine sur les routes du pays

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Secouristes sur la scène d'un accident de voiture qui a tué un officier israélien, le 17 juillet 2017. (Crédit : Magen David Adom)
Secouristes sur la scène d'un accident de voiture qui a tué un officier israélien, le 17 juillet 2017. (Crédit : Magen David Adom)

Un officier de l’armée israélienne a été tué lundi dans un accident de voiture avec un bus dans le sud d’Israël, a annoncé l’armée, ce qui fait de lui le troisième soldat tué en moins d’une semaine dans un accident de la route.

Le chauffeur du bus a été modérément blessé et un passager légèrement blessé, selon les secouristes.

La voiture de l’officier a percuté le bus, ce qui a entraîné son renversement, près de l’entrée d’Eshkol, dans le sud d’Israël. Les secouristes ont indiqué que l’officier, âgé de 23 ans, était dans un état grave quand ils sont arrivés sur place. Il ne présentait déjà ni pouls, ni respiration.

Il a été extrait de la voiture et son décès a été prononcé sur place, après l’échec des tentatives de réanimation, selon les secouristes de Magen David Adom.

Le lieutenant Binyamin Rosenbloim, 23 ans, d'Arad, servait dans l'unité de reconnaissance du désert de Tsahal, et est mort dans un accident de voiture le 17 juillet 2017. (crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Le lieutenant Binyamin Rosenbloim, 23 ans, d’Arad, servait dans l’unité de reconnaissance du désert de Tsahal, et est mort dans un accident de voiture le 17 juillet 2017. (crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

La victime est le capitaine Binyamin Rosenbloim d’Arad, et servait dans l’unité de reconnaissance du désert de l’armée israélienne. Il a été promu au grade de lieutenant à titre posthume.

Le chauffeur du bus et l’un des passagers ont été soignés sur place avant d’être transportés au centre médical Soroka de Beer Sheva.

Lundi soir, l’armée a annoncé qu’elle ouvrait deux enquêtes sur l’accident, l’une menée par le Commandement du Sud, et l’autre par la police militaire.

Quatre jours avant l’accident de lundi, deux soldats, le sergent-chef Yaakov Twati, 35 ans, de Dimona, et Habtamu Abebe, 19 ans, de Kiryat Gat, ont été tués quand leur camion s’est renversé au nord d’Eilat.

Secouristes sur la scène d'un accident de voiture qui a tué un officier israélien, le 17 juillet 2017. (Crédit : Magen David Adom)
Secouristes sur la scène d’un accident de voiture qui a tué un officier israélien, le 17 juillet 2017. (Crédit : Magen David Adom)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...