Rechercher

Un Palestinien aurait été tué lors d’un raid de Tsahal en Cisjordanie

L'AP affirme que Salah Sawafta, 58 ans, n'était pas armé et qu'il est mort après avoir reçu une balle à la tête ; Tsahal affirme avoir ouvert le feu sur des suspects armés

Salah Sawafta, âgé de 58 ans, aurait été tué lors d'un raid de TSahal dans le nord de la Cisjordanie, le 19 août 2022. (Crédit : WAFA)
Salah Sawafta, âgé de 58 ans, aurait été tué lors d'un raid de TSahal dans le nord de la Cisjordanie, le 19 août 2022. (Crédit : WAFA)

Un Palestinien de 58 ans a été tué vendredi lors d’un raid d’arrestation mené par l’armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie, a indiqué le ministère palestinien de la Santé. Des responsables locaux ont affirmé qu’il n’était pas armé et qu’il quittait une mosquée lorsqu’il a été touché.

L’armée a confirmé avoir ouvert le feu lors d’un raid dans la ville de Tubas, mais a précisé qu’elle avait visé des suspects armés qui ont attaqué les troupes par des coups de feu et des bombes incendiaires.

Salah Sawafta « a succombé à des blessures graves, infligées par des balles réelles de l’occupation (militaire israélienne) à la tête, à Tubas ce matin », selon un communiqué du ministère palestinien.

Le maire de Tubas, Hossam Daraghmeh, a déclaré que Sawafta quittait la prière de l’aube lorsqu’il a été visé par des tirs.

« Il avait quitté la mosquée et se dirigeait vers sa maison, vêtu d’une robe de prière », a déclaré Daraghmeh, ajoutant que Sawafta n’était pas armé lorsqu’il a été touché. « Cet homme n’avait pas de pierre ni quoi que ce soit d’autre dans les mains. »

Tsahal a déclaré que les troupes israéliennes avaient procédé à des arrestations de suspects de terrorisme en Cisjordanie dans les premières heures de vendredi.

« Tsahal, la police des frontières et le Shin Bet ont opéré cette nuit dans les villages palestiniens de Tammun et de Tubas… et ont arrêté cinq suspects prétendument impliqués dans des activités terroristes et dans la planification d’une attaque », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Tsahal a déclaré qu’un certain nombre de suspects armés ont affronté les troupes israéliennes à Tubas, lançant des cocktails Molotov et ouvrant le feu en leur direction. Les soldats ont riposté et « les coups ont été identifiés », a déclaré l’armée israélienne.

La déclaration de Tsahal ne mentionnait pas Sawafta.

Par ailleurs, les forces de Tsahal et du Shin Bet ont arrêté deux suspects dans le village de Hizma, a rapporté Tsahal.

Aucun blessé n’a été signalé parmi les troupes israéliennes.

Illustration. Des soldats de Tsahal lors d’opérations d’arrestation de suspects terroristes en Cisjordanie, le 15 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les tensions restent intenses en Cisjordanie, alors que les forces de sécurité israéliennes ont intensifié les raids et les opérations d’arrestation à la suite d’une vague meurtrière d’attaques terroristes contre des Israéliens qui ont fait 19 morts au début de l’année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...