Un Palestinien blessé par l’explosion de sa propre bombe près de Hébron
Rechercher

Un Palestinien blessé par l’explosion de sa propre bombe près de Hébron

L'homme aurait tenté de jeter une bombe artisanale fabriquée par ses soins sur des automobilistes au carrefour de Tarkumiya, dans le sud de la Cisjordanie

Photo d'illustration : Les forces israéliennes de sécurité arrêtent un Palestinien soupçonné d'avoir jeté une bombe artisanale au tombeau de Rachel dans le camp de réfugiés d'al-Ayda, en Cisjordanie, le 4 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)
Photo d'illustration : Les forces israéliennes de sécurité arrêtent un Palestinien soupçonné d'avoir jeté une bombe artisanale au tombeau de Rachel dans le camp de réfugiés d'al-Ayda, en Cisjordanie, le 4 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)

Un Palestinien a été blessé dans le sud de la Cisjordanie, mardi, lorsqu’il a laissé échapper un dispositif explosif de ses mains, ont fait savoir les personnels médicaux palestiniens.

L’homme tentait apparemment de jeter la bombe sur des véhicules israéliens en circulation.

Le Croissant rouge palestinien a fait savoir que ses médecins avaient pris en charge un homme à son domicile d’Idhna, près de Hébron, après une blessure à la main entraînée par une explosion indéterminée – ajoutant qu’il avait été transféré dans un hôpital.

La chaîne publique israélienne Kan a indiqué que l’homme essayait de lancer une bombe artisanale sur des automobilistes israéliens au carrefour avoisinant de Tarkumiya lorsque le dispositif s’est déclenché. Il n’y a pas eu de victimes du côté israélien.

Cet incident a eu lieu alors que les Israéliens fêtaient la Journée de l’indépendance et quelques heures après une attaque au couteau contre une Israélienne à Kfar Saba, dans le centre du pays, perpétrée par un Palestinien de 19 ans – attaque que la police a qualifiée d’attentat terroriste. Un gardien de sécurité a ouvert le feu sur le terroriste qui a été légèrement blessé. La sexagénaire est sortie de l’hôpital.

Les agents de police arrivent sur la scène d’un attentat terroriste présumé à Kfar Saba, dans le centre du pays, le 28 avril 2020 (Crédit : Police israélienne)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...