Attaque au couteau à Kfar Saba : Une femme de 62 ans dans un état modéré
Rechercher

Attaque au couteau à Kfar Saba : Une femme de 62 ans dans un état modéré

Le terroriste palestinien de 19 ans, originaire de Tulkarem, est légèrement blessé

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Un couteau utilisé lors d'une tentative d'attaque à l'arme blanche dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 février 2019 (Crédit : Police israélienne)
Illustration : Un couteau utilisé lors d'une tentative d'attaque à l'arme blanche dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 février 2019 (Crédit : Police israélienne)

Une femme a été poignardée mardi dans la ville de Kfar Saba, au centre d’Israël.

Les secouristes ont indiqué que la victime, une femme de 62 ans, est dans un état modéré et a été hospitalisée. Mtanel Yechiel, un bénévole de l’United Hatzalah, qui a soigné la victime, a déclaré qu’après avoir « administré les premiers soins à la victime sur les lieux, elle a été transférée dans l’unité de traumatologie à l’hôpital Meir et présentait plusieurs lésions dues aux coups de poignards ».

Selon le service d’urgence de Zaka, le terroriste de 19 ans originaire de Tulkarem a été légèrement blessé par des tirs.

La police est arrivée sur les lieux et a bouclé la zone.

Cette présumée attaque au couteau a eu lieu sur la rue Galgalei Haplada devant le G Mall de Kfar Saba, ont indiqué les secouristes.

Des images partagées sur les réseaux sociaux montrent que l’assaillant portait un masque de protection.

Cette attaque est survenue peu après les deux minutes de silence observées en hommage aux soldats tombés au combat et aux victimes du terrorisme. Israël marque Yom HaZikaron ce mardi, le jour du souvenir pour les soldats tombés au combat et les victimes d’attentats terroristes.

Le président Reuven Rivlin a publié plus tard un communiqué sur l’attaque.

« Nos prières vont au rétablissement de la femme blessée qui a été poignardée par un terroriste à Kfar Saba. Nous prendrons des mesures fortes et sans compromis contre l’horreur du terrorisme pour assurer le bien-être de nos citoyens », a déclaré le président.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...