Un Palestinien inculpé dans l’attaque au couteau à Petah Tikva
Rechercher

Un Palestinien inculpé dans l’attaque au couteau à Petah Tikva

Un tribunal militaire a inculpé Mansour Khatib, de Qalqilya, pour tentative de meurtre ; il est soupçonné d'avoir agressé au couteau un chauffeur de bus arabe israélien

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le restaurant de shawarma où un Palestinien a poignardé un chauffeur de bus arabe israélien à Petah Tikva, le 24 juillet 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)
Le restaurant de shawarma où un Palestinien a poignardé un chauffeur de bus arabe israélien à Petah Tikva, le 24 juillet 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Un Palestinien a été inculpé mercredi pour tentative de meurtre. Il est soupçonné d’avoir mené un attentat à l’arme blanche dans la ville de Petah Tikva, dans le centre du pays, le mois dernier, a annoncé l’armée.

Selon l’acte d’inculpation, le 24 juillet, Mansour Khatib, âgé de 21 ans, a poignardé à la nuque un homme arabe israélien, causant des blessures modérées à graves, à proximité d’un magasin de shawarma. Le terroriste s’est alors enfui à pieds, mais il a été arrêté par un pizzaïolo local qui a aidé à le neutraliser en le frappant avec une planche à pizza en bois.

« Il a poignardé ce civil à de multiples reprises jusqu’à le blesser grièvement, et après avoir pensé qu’il était parvenu à le tuer, [Khatib] a voulu continuer avec une autre personne », a dit l’armée dans un communiqué.

Il est apparu toutefois que le choix de sa victime, un Arabe israélien, a été une erreur, selon la police.

Shlomi Madar montre l'entaille sur le comptoir de sa pizzeria, causée par les tentative d'attaque au couteau d'un terroriste palestinien qui a tenté de le poignarder dans sa pizzeria, à Petah Tikva, le 24 juillet 2017. (Crédit : Jacob Magid)
Shlomi Madar montre l’entaille sur le comptoir de sa pizzeria, causée par les tentatives d’attaque au couteau d’un terroriste palestinien qui a tenté de le poignarder dans sa pizzeria, à Petah Tikva, le 24 juillet 2017. (Crédit : Jacob Magid)

Le procureur militaire a inculpé Khatib pour tentative de meurtre, et pour être entré clandestinement en Israël avec l’objectif de commettre un attentat terroriste.

Le procureur a également demandé au tribunal de maintenir Khatib en détention jusqu’à la fin de son procès.

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a indiqué que Khatib, originaire de la ville de Qalqilya, en Cisjordanie, avait été emprisonné en Israël en 2015 et 2016 pour des activités violentes contre l’Etat juif.

Cet attentat a eu lieu pendant une période de tensions accrues autour du mont du Temple, à Jérusalem. Suite à un attentat qui avait causé la mort de deux policiers, tués à l’aide d’armes introduites clandestinement sur le site, Israël avait installé des détecteurs de métaux à l’entrée du complexe, que les chefs musulmans locaux avaient considéré comme une tentative de changer le status quo en vigueur sur le site.

Selon les médias, le terroriste avait déclaré aux enquêteurs qu’il avait commis l’attentat en réaction à la situation sur le mont du Temple : « je l’ai fait pour Al-Aqsa », aurait-il ainsi affirmé.

Raoul Wootliff et l’équipe du Times of Israël ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...