Rechercher

Un Palestinien tué dans un affrontement avec l’armée en Cisjordanie – (secouristes)

L'armée ne peut pas confirmer la mort mais déclare que les tirs à balles réelles ont été utilisés lors d'une « émeute violente » en réponse à une "menace immédiate"

Les Palestiniens soignant 'un manifestant blessé lors d'affrontements avec l'armée israélienne dans le village de Beit Furik, à l'est de Naplouse, le 12 mai 2017 (Crédit : Jaafar Ashtiyeh / AFP)
Les Palestiniens soignant 'un manifestant blessé lors d'affrontements avec l'armée israélienne dans le village de Beit Furik, à l'est de Naplouse, le 12 mai 2017 (Crédit : Jaafar Ashtiyeh / AFP)

Un jeune Palestinien a été tué vendredi en Cisjordanie dans des heurts avec des soldats israéliens, ont indiqué l’hôpital où il a été admis et le ministère de la Santé dans ce territoire palestinien.

Saba Nidal Obaid, 20 ans, a été blessé par balles au cours d’une manifestation près du village de Nabi Saleh, au nord de Ramallah, et a succombé plus tard à ses blessures dans un hôpital proche, ont rapporté les mêmes sources.

Le village de Nabi Saleh est le théâtre régulier de manifestations contre « l’occupation de la Cisjordanie » par l’armée israélienne. Elles donnent souvent lieu à des heurts.

L’armée israélienne, interrogée par AFP, a dit avoir connaissance d’informations sur la mort d’un manifestant, mais sans pouvoir les confirmer.

Une porte-parole a fait état d’une « manifestation violente au cours de laquelle des dizaines de Palestiniens ont lancé des pierres » sur les soldats.

Face à ce que l’armée a qualifié de « menace immédiate », les soldats ont employé des « moyens de dispersion », y compris des tirs à balles réelles, a-t-elle dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...