Un Palestino-Américain condamné à vie par l’AP pour vente de terres à un juif
Rechercher

Un Palestino-Américain condamné à vie par l’AP pour vente de terres à un juif

Issam Akel, résident de Jérusalem-Est, détient une carte d'identité nationale israélienne bleue ; l'ambassadeur des États-Unis a exigé sa libération

Issam Akel (Capture d'écran : Google Images)
Issam Akel (Capture d'écran : Google Images)

Un tribunal de l’Autorité palestinienne a condamné Issam Akel, un Palestino-américain résidant à Jérusalem, à la prison à vie pour avoir tenté de vendre des terres à des Juifs israéliens à Jérusalem, a déclaré un responsable du bureau des médias du service de la justice de l’AP.

Akel « a été condamné lundi, mais il peut faire appel de la décision », a déclaré le fonctionnaire au Times of Israel, en demandant à rester anonyme.

Selon un rapport publié sur le site Internet du système judiciaire de l’Autorité palestinienne, un individu portant les mêmes initiales qu’Akel a été condamné à la prison à vie pour « tentative de soustraire une partie du territoire palestinien pour le transférer à un autre État ».

Akel, résident du quartier Beit Hanina de Jérusalem, est titulaire d’une carte d’identité israélienne bleue.

Une porte-parole de l’ambassade des États-Unis n’a pas répondu pur l’instant à une demande de commentaires sur la sentence d’Akel.

En novembre, l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a demandé à Ramallah de libérer Akel.

« L’Autorité palestinienne détient le citoyen américain Isaam Akel en prison depuis environ deux mois », a déclaré Friedman le 28 novembre sur Twitter. « Son ‘crime’ présumé ? Vendre un terrain à un juif. L’incarcération d’Akel est contraire aux valeurs des États-Unis et de tous ceux qui défendent la cause de la coexistence pacifique. Nous exigeons sa libération immédiate. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...