Rechercher

Un régime riche en graisses peut restaurer les fonctions cognitives perdues – étude

L'université de Tel Aviv rapporte que plus de la moitié des capacités cognitives perdues reviennent après que des souris ont suivi un régime cétogène pendant deux mois

Image d'illustration : Un régime alimentaire cétogène (Crédit : iStock via Getty Images)
Image d'illustration : Un régime alimentaire cétogène (Crédit : iStock via Getty Images)

Un régime alimentaire riche en graisses et pauvre en glucides, connu sous le nom de régime cétogène, réduit considérablement les effets cognitifs des lésions cérébrales chez la souris, et pourrait faire de même chez l’homme, selon des scientifiques israéliens.

Le régime cétogène est déjà utilisé pour aider certains enfants épileptiques. Les chercheurs de l’université de Tel-Aviv ont commencé à étudier les avantages possibles du régime cétogène après une lésion cérébrale et ont publié leurs résultats dans la revue Scientific Reports, évaluée par des pairs.

Ils ont constaté que plus de 50 % des fonctions cognitives perdues par des souris ayant subi une lésion cérébrale ont été rétablies après que les souris ont suivi le régime cétogène pendant deux mois, alors que dans un groupe témoin de souris ayant subi une lésion cérébrale et suivant un régime ordinaire, les fonctions cognitives ne se sont pas améliorées.

« L’important ici est que nous avons identifié un régime qui peut apparemment aider à restaurer les capacités cognitives après une lésion cérébrale et, après avoir terminé l’étude sur les souris, nous allons explorer la même approche pour aider les humains souffrant de lésions cérébrales », a déclaré le directeur de recherche, le professeur Chaim Pick, de la Sagol School of Neuroscience, au Times of Israel.

Le régime cétogène consiste à restreindre fortement la consommation d’aliments contenant des glucides, tels que le pain, le sucre, les céréales, les légumineuses, les pâtisseries et même les fruits, et à augmenter la consommation de produits riches en graisses tels que la viande, le poisson, les œufs, l’avocat et le beurre.

Le régime entraîne une production accrue de corps cétoniques, qui sont des molécules produites à partir d’acides gras lorsque l’organisme manque de glucides. Pick a déclaré que ce régime aiderait les souris atteintes de lésions cérébrales en augmentant l’énergie fournie à leur cerveau.

Image d’illustration : Une équipe de chirurgiens pratiquant une opération du cerveau (Crédit : iStock via Getty Images)

Il a déclaré que l’étude a évalué l’impact du régime alimentaire en utilisant plusieurs paramètres.

« Dans notre étude, les avantages du régime ne se manifestaient pas seulement par les capacités cognitives, mais aussi par des marqueurs biochimiques chez les souris ayant suivi le régime cétogène », a-t-il noté.

Har-Even Kerzhne, doctorant de Pick, qui a mené une grande partie des recherches, a déclaré : « Cette recherche offre de grandes possibilités, même s’il est important de noter qu’elle se limite jusqu’à présent aux souris. En raison des restrictions nutritionnelles importantes qu’il implique, toute personne envisageant d’adopter ce régime pour quelque raison que ce soit devrait consulter un professionnel tel qu’un médecin ou un diététicien agréé. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...