Un responsable iranien : nous ne cesserons jamais la lutte contre Israël
Rechercher

Un responsable iranien : nous ne cesserons jamais la lutte contre Israël

Le conseiller de Khamenei affirme que la lutte contre le « régime sioniste illégal » entre dans le cadre d’une « politique (iranienne) immuable »

Un collaborateur du Guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei a rejeté samedi les déclarations du secrétaire britannique des Affaires étrangères Phillip Hammond selon lesquelles Téhéran aurait modifié sa position à propos d’Israël, insistant sur le fait que la lutte contre le « régime sioniste illégal » est une politique définitive de la République islamique, selon l’agence de presse semi-officielle Fars.

« La lutte contre le régime sioniste illégal est l’une des politiques immuables iraniennes, et a toujours été maintenue », a déclaré Seyed Mahmoud Nabavi.

Hammond était en Iran dimanche et lundi pour la réouverture de l’ambassade britannique à Téhéran. Il a affirmé que le président iranien Hassan Rouhani avait montré une « approche plus nuancée » concernant l’existence d’Israël.

Hammond a déclaré que « les slogans révolutionnaires » de Khamenei doivent être distingués des « actions iraniennes en politique étrangère ».

Nabavi a déclaré que les commentaires de Hammond étaient « incorrects puisque l’un des objectifs de la Révolution islamique était de mener une campagne contre les puissances arrogantes », selon Fars.

« Nous ne reconnaissons pas le régime sioniste depuis le début de la Révolution islamique et nous maintenons cette politique », a déclaré Nabavi.

C’est la troisième fois cette semaine qu’un haut responsable iranien rejette les allégations de Hammond sur un changement de position envers Israël. Le ministère iranien des Affaires étrangères a également nié les remarques, disant qu’Israël « n’a pas sa place dans les négociations diplomatiques entre Téhéran et Londres », selon Fars.

« Nous avons rejeté ce battage médiatique (avant) et pendant le voyage de M. Hammond en Iran, nous avons simplement discuté du potentiel de relations bilatérales, de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, etc. », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Marziyeh Afkham aux journalistes à Téhéran mercredi.

« Il n’y avait pas de négociations sur le régime sioniste et le rapport selon lequel l’Iran a changé sa position est réfuté, » dit-elle.

Mardi, Hussein Sheikholeslam, conseiller des affaires étrangères du président du Parlement Ali Larijani, a déclaré qu’ « Israël doit être anéanti », et que le dégel avec l’Occident ne se traduirait pas par un changement dans la position de Téhéran sur l’Etat juif.

Sheikholeslam a déclaré aux médias iraniens que, contrairement aux remarques de Hammond : « Nos positions contre le régime sioniste usurpateur n’ont pas changé du tout ; Israël devrait être anéanti et ceci est notre slogan ultime ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...