Un soldat emprisonné pour avoir mis un serpent dans une voiture palestinienne
Rechercher

Un soldat emprisonné pour avoir mis un serpent dans une voiture palestinienne

L' armée a condamné le soldat pour cet incident, survenu à un check-point, à 18 jours de prison ; la poursuite de son service sera examinée à la fin de sa peine

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Un serpent placé par un soldat dans un véhicule palestinien à un check-point militaire, au mois de décembre 2019 (Crédit : Nidal Sa'eed)
Un serpent placé par un soldat dans un véhicule palestinien à un check-point militaire, au mois de décembre 2019 (Crédit : Nidal Sa'eed)

L’armée israélienne a fait savoir mardi qu’elle avait sanctionné un soldat qui, selon elle, avait placé un serpent à l’intérieur du véhicule d’un Palestinien à un check-point du nord de la Cisjordanie.

Cet incident est survenu au cours d’un contrôle de sécurité de routine le 23 décembre. Le militaire a placé une bouteille d’eau contenant un serpent dans le coffre d’un véhicule appartenant à un Palestinien, a fait savoir l’armée, confirmant ainsi une information de la radio militaire.

Nidal Saeed a expliqué qu’il avait commencé à entendre du bruit dans son coffre peu après avoir traversé le check-point, aux abords du village de Bayt Furiq. L’un de ses proches, un garçon qui voyageait avec lui, est parvenu à entrer dans le coffre par le siège arrière pour voir d’où venait le bruit et il a découvert la bouteille, criant à Saeed de s’arrêter. Le conducteur a immédiatement fait part de l’incident à la police de l’Autorité palestinienne qui a transmis la plainte aux autorités israéliennes.

« Quand les commandants ont entendu parler de cette affaire, il y a eu une enquête et le soldat a été placé en détention », a indiqué l’armée.

Selon la radio militaire, le soldat a écopé d’une peine de 18 jours et le maintien de son service au sein de la brigade Givati fera l’objet d’une évaluation à la fin de son séjour en prison.

« Nous soulignons que ce comportement est inacceptable et contradictoire avec les valeurs de l’armée israélienne que doivent respecter les soldats pendant leurs opérations », a conclu l’armée.

Une photographie du reptile semble montrer que le serpent serait un Hemorrhois nummifer, qui n’est pas venimeux mais ressemble fortement à la vipère de Palestine, dont le venin est potentiellement mortel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...