Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Un soldat grièvement blessé lors d’une attaque du Hezbollah est dans un état stable

Le réserviste a été transféré du centre hospitalier Ziv à Rambam après qu'une roquette a explosé devant l'entrée de l'hôpital de Safed ; une caméra de sécurité a enregistré la scène

Des blessés arrivant à l’hôpital Ziv  après une attaque à la roquette, à Safed, le 14 février 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Des blessés arrivant à l’hôpital Ziv après une attaque à la roquette, à Safed, le 14 février 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Le soldat qui a été gravement blessé à la tête lors d’une attaque à la roquette et au missile sur une base militaire près de Safed mercredi est dans un état stable après avoir été opéré pendant la nuit à l’hôpital Rambam à Haïfa, a indiqué jeudi l’établissement.

Le réserviste du Directorat de la Logistique et des Technologies, a été transféré du centre hospitalier Ziv de Safed à l’hôpital Rambam lorsqu’il a été déterminé qu’il aurait besoin d’une neurochirurgie.

Selon le Dr. Roy Ilan, directeur adjoint de l’unité de soins intensifs généraux de Rambam, le soldat souffrait également d’une blessure abdominale. Il a été opéré par des équipes de neurochirurgie et de chirurgie générale. Il est actuellement soigné dans l’unité de soins intensifs. Les médecins l’ont sorti du coma artificiel dans lequel ils l’avaient plongé et il est maintenant réveillé et respire de manière autonome.

« Il semble que son état soit stable à tous les égards. Son rétablissement sera long, mais nous pensons qu’il évolue dans la bonne direction ; nous sommes très heureux », a indiqué le Dr. Ilan.

Un policier israélien inspectant le cratère laissé par l’impact d’une roquette tirée depuis le sud du Liban et qui a atterri près de l’entrée de l’hôpital Ziv, dans la ville de Safed, au nord d’Israël, le 14 février 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

L’hôpital Ziv de Safed a annoncé jeudi que l’une des roquettes de la salve lancée depuis le Liban qui a frappé la ville la veille a atterri à l’entrée de l’hôpital.

Une vidéo de sécurité de l’hôpital montre des personnes sortant de leur voiture ou descendant d’un bus pour se mettre à l’abri, peu avant que la roquette ne s’écrase tout près d’eux. On voit un agent de sécurité demander à tout le monde de se rendre rapidement dans une zone sécurisée et aider une mère et son bébé à sortir de leur voiture. On les voit courir vers un abri après l’impact.

« C’est un miracle que personne n’ait été blessé », a déclaré un porte-parole de l’hôpital.

La sergent-chef Omer Sarah Benjo, 20 ans, de la 869e unité du Corps de Collecte de Renseignements de la 91e division, originaire de Geha, a été tuée dans l’attaque et dix blessés ont été évacués à Ziv pour y être soignés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.