Un soldat israélien poignardé par 2 terroristes palestiniens au Gush Etzion
Rechercher

Un soldat israélien poignardé par 2 terroristes palestiniens au Gush Etzion

Les deux terroristes ont été fatalement atteints par balles, a déclaré la police

Scène de l'attaque au couteau menée par deux terroristes palestiniens contre un soldat israélien au Gush Etzion - 27 octobre 2015 (Crédit : autorisation du conseil régional du Gush Etzion)
Scène de l'attaque au couteau menée par deux terroristes palestiniens contre un soldat israélien au Gush Etzion - 27 octobre 2015 (Crédit : autorisation du conseil régional du Gush Etzion)

Deux terroristes palestiniens ont poignardé et sérieusement blessé un soldat israélien de 19 ans à la tête, mardi en Cisjordanie.

Ils ont été blessés par balles par d’autres soldats alors qu’ils perpétraient leur attaque, ont indiqué l’armée et la police israéliennes.

L’attentat s’est produit près du Gush Etzion, a indiqué l’armée. Cette zone a été le théâtre de plusieurs attaques dans les deux dernières semaines.

Les deux terroristes ont été atteints par balles, a déclaré la police.

L’attaque au couteau a eu lieu alors que les soldats s’approchaient des deux hommes arabes qui leur paraissaient louches à un arrêt de bus, a déclaré une porte-parole de Tsahal au Times of Israel.

Alors qu’ils se rapprochaient, les deux hommes palestiniens ont attaqué l’un des soldats, poignardant le soldat à la tête.

« Les forces ont répondu à la menace immédiate avec le feu en direction des assaillants, » a déclaré dans un communiqué l’armée israélienne.

L’homme blessé a été évacué à l’hôpital de Jérusalem et listé dans un état raisonnable.

L’armée recherchait s’il n’y avait pas d’autres terroristes dans la zone.

« Quand nous sommes arrivés là, nous avons vu un homme de 19 ans qui était pleinement conscient. Il pouvait marcher et a été traité par les médecins de Tsahal sur les lieux », a déclaré le médecin Jabar Azzat du Magen David Adom.

Azzat a dit que le soldat a subi une blessure à la tête et a été transporté à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...