Un Suédois d’origine iranienne lutte contre l’antisémitisme dans son pays
Rechercher

Un Suédois d’origine iranienne lutte contre l’antisémitisme dans son pays

"Si les Juifs ne peuvent pas vivre en Suède, je le ressens comme un échec personnel", a déclaré Siavosh Derakhti

Siavosh Derakhti et Barak Obama (Crédit : Facebook/Siavosh Derakhti)
Siavosh Derakhti et Barak Obama (Crédit : Facebook/Siavosh Derakhti)

Siavosh Derakhti est un jeune Musulman de 24 ans d’origine iranienne. Il vit à Malmö en Suède et y est connu pour sa lutte active contre l’antisémitisme et la xénophobie.

Dans le cadre de son action, il a visité Israël la semaine dernière, rapporte Ynet.

« Si vous êtes un Juif, les gens vous reprochent tout ce qui se passe en Palestine. Tout le monde déteste Israël. Je n’accepte pas cela et je fais tout ce que je peux pour construire des ponts entre les Juifs et les Musulmans à travers l’éducation », a déclaré Siavosh Derakhti.

Afin de rendre cette lutte effective, ce dernier a créé une association nommée « Young People against Antisemitism and Xenophobia ».

Très actif, Siavosh Derakhti organise des manifestations pour soutenir la communauté juive nationale. Sa volonté est d’ouvrir un dialogue entre les communautés, d’encourager la coexistence en luttant contre toutes les formes de discours racistes. Il va à la rencontre des citoyens de sa ville pour essayer de comprendre pourquoi cette haine s’est développée en Suède.

Sa volonté de lutter contre l’antisémitisme remonte à son enfance, lorsque son meilleur ami s’est fait insulter et agresser parce qu’il était Juif. Siavosh Derakhti s’était alors interposé et battu pour défendre son ami.

Il y a six ans, en découvrant la réalité de l’antisémitisme à l’échelle nationale, il a décidé de fonder cette organisation qui envoie des délégations réunissant des jeunes Suédois musulmans, juifs et chrétiens pour visiter les camps de concentration.

« Après leur retour en Suède, j’observe un grand changement d’attitude. Avant, certains me disaient qu’ils détestaient les Juifs, mais après avoir vu ce qui est arrivé aux Juifs dans l’histoire, ils m’ont dit qu’ils aimaient les Juifs. »

Pour son activité, il entretient des relations avec l’ambassade israélienne en Suède en participant à des programmes mis en place par l’ambassade.

« C’est absolument terrible d’être aujourd’hui un Juif à Malmö. Les antisémites croient dans les théories conspirationnistes qui disent que les Juifs dirigent le monde. J’organise des manifestations pro-juives et j’aide à protéger nos cousins. Si les Juifs ne peuvent pas vivre en Suède, je le ressens comme un échec personnel », a déclaré Siavosh Derakhti.

Ce militant pacifiste, est devenu très populaire en Suède pour ses diverses actions. Il a notamment reçu le prix Raoul Wallenberg et a été sélectionné par Forbes magazine dans la liste des 30 personnes les plus influentes du monde âgées de moins de 30 ans.

En 2013, il a également rencontré le président Barak Obama.

Siavosh Derakhti et Barak Obama (Crédit : Facebook/Siavosh Derakhti)
Siavosh Derakhti et Barak Obama (Crédit : Facebook/Siavosh Derakhti)

Mais cette activité n’est pas sans risque, Siavosh Derakhti fait l’objet de nombreuses menaces et il est aujourd’hui accompagné d’un garde du corps.

Concernant Israël, l’activiste suédois a indiqué qu’il y avait une méconnaissance générale des Suédois de la réalité sur place notamment concernant la cohabitation entre les populations arabe et juive au sein de l’Etat hébreu, en soulignant que 20 % des Israéliens étaient des arabes.

Sur un ton plus léger, il a également déclaré « J’aime votre pays, les filles, Tel Aviv, les fêtes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...