Une association européenne reconsidère l’annulation de sa conférence en Israël
Rechercher

Une association européenne reconsidère l’annulation de sa conférence en Israël

L'ENMESH a été critiqué pour avoir annulé une conférence craignant les pressions des groupes pro-BDS mais a essuyé des critiques d'universitaires du monde entier

Des manifestants pour le boycott de l'Etat juif devant la Délégation gouvernementale espagnole à Barcelone, le 20 octobre 2015 (Crédit : Albert Llop/Anadolu Agency/Getty Images/via JTA/File)
Des manifestants pour le boycott de l'Etat juif devant la Délégation gouvernementale espagnole à Barcelone, le 20 octobre 2015 (Crédit : Albert Llop/Anadolu Agency/Getty Images/via JTA/File)

JTA — Une association œuvrant pour la santé mentale a annoncé qu’elle reconsidérerait sa volonté d’annuler sa conférence en Israël, après avoir reçu des objections d’universitaires du monde entier.

L’European Network for Mental Health Service Evaluation (ENMESH) avait décider d’annuler une conférence prévue en Israël parce qu’elle craignait que le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) ne fasse pression.

Mais au lieu de cela, des universitaires américains, canadiens et européens ont vivement protesté, a rapporté Haaretz.

« Les délibérations autour de la tenue de la conférence de l’ENMESH en Israël n’ont jamais porté sur un quelconque boycott académique, et ne doivent pas être perçues comme telles », a déclaré le groupe dans un communiqué.

« L’ENMESH a été sincère dans sa démarche de vouloir organiser sa conférence en Israël. Nous étions simplement préoccupés par des considérations techniques, étant donné la capacité très limitée d’un réseau universitaire non financé et informel de gérer la potentielle campagne qu’un tel événement pourrait attirer. »



 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...