Une faction ultra-orthodoxe autorise les femmes à se présenter sur sa liste
Rechercher

Une faction ultra-orthodoxe autorise les femmes à se présenter sur sa liste

Le comité central d'Agoudat Israël a supprimé une clause qui empêchait les femmes de figurer sur sa liste, à la demande de la Cour suprême, mais çela n'aura "aucun effet"

Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 juin 2018. (Marc Israel Sellem/POOL)
Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 juin 2018. (Marc Israel Sellem/POOL)

La faction ultra-orthodoxe de la Knesset, Agoudat Israël – l’une des deux factions qui composent le parti Yahadout HaTorah – a dévoilé les noms de sa liste de candidats pour les élections à venir.

L’actuel dirigeant, le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, reste en tête, suivi par les députés Meir Porush, Yaakov Tesler et Yisrael Eichler. Les autres places seront déterminées à une date ultérieure.

Tesler est le seul nouveau visage sur cette liste, un membre plus jeune de la dynastie hassidique Vizhnitz remplaçant le député Menachem Eliezer Mozes, qui a été député pendant dix ans.

Le comité central de la faction a également décidé à l’unanimité de supprimer une clause qui empêchait les femmes de figurer sur la liste de la faction – une mesure requise par la Cour suprême de justice, mais dont les dirigeants des partis ont déclaré qu’elle ne produira aucun effet dans la pratique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...