Une infirmière de Ramat Gan, première victime du virus parmi les soignants
Rechercher

Une infirmière de Ramat Gan, première victime du virus parmi les soignants

Suzy Levi, âgée de 65 ans, travaillait depuis plus de 40 ans à l'hôpital Sheba ; elle est décédée deux semaines après sa sœur, également touchée par le COVID-19

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo du personnel médical de l'hôpital Sheba observant une minute de silence pour Suzy Levi, une infirmière de l'hôpital qui est morte du COVID-19, le 27 avril 2020.(Ynet)
Capture d'écran d'une vidéo du personnel médical de l'hôpital Sheba observant une minute de silence pour Suzy Levi, une infirmière de l'hôpital qui est morte du COVID-19, le 27 avril 2020.(Ynet)

Une infirmière qui travaillait depuis plus de quarante ans au centre médical Sheba à Ramat Gan est décédée du COVID-19 ce dimanche. C’est la première victime parmi le corps médical israélien à mourir de la maladie.

Suzy Levi, âgée de 65 ans, a été touchée par le coronavirus il y a un mois.

Le personnel de Sheba, les docteurs et les infirmières, ont respecté une minute de silence à 11h lundi en son honneur.

Les personnels médicaux à l’hôpital Kaplan de Rehovot et de l’hôpital Hillel Yaffe d’Hadera ont également observé la minute de silence, a rapporté le site d’information Ynet.

La famille de Levi a déclaré dans un communiqué qu’elle était « sous le choc et dans la douleur de la disparition prématurée de Suzy, qui était un pilier de la famille. Maman s’est entêtée à continuer à travailler alors qu’elle aurait dû prendre sa retraite. Cela caractérise son besoin infini de donner et de prendre soin des autres jusqu’à son dernier jour ».

Ahmad Tibi, député de la Liste arabe unie, qui est aussi médecin, a présenté ses condoléances à la famille sur Twitter.

« Elle a donné et aidé les autres, a écrit Tibi. Que son souvenir soit béni. »

La mort de Levi est survenue moins de deux semaines après celle de sa sœur, Ahuva, qui est décédée des suites du virus dans la ville de Tibériade.

Levi a travaillé comme infirmière à Sheba pendant 46 ans dans différents services, et récemment dans le service d’ORL.

Elle a été sédatée et branchée à un respirateur pendant 28 jours après avoir contracté la maladie. Une source a déclaré à Ynet qu’en raison de sa sédation, Levi n’a pas su pas que sa sœur était décédée.

Levi laisse derrière elle son mari et deux fils.

Des dizaines de soignants ont contracté la maladie en traitant des patients du COVID-19, et des milliers d’autres ont été placés en auto-quarantaine par crainte qu’ils puissent avoir été exposés au virus sans protection adéquate.

Mardi, on comptait 15 589 cas de coronavirus dans le pays. 7 375 personnes ont guéri, selon les chiffres du ministère de la Santé. 208 victimes sont à déplorer, et 94 personnes sont toujours reliées à un respirateur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...