Une société israélienne de cannabis médical va vendre ses produits au Danemark
Rechercher

Une société israélienne de cannabis médical va vendre ses produits au Danemark

Panaxia Israel et le danois STENOCARE étudient désormais la possibilité d'étendre leur collaboration dans d'autres pays, notamment en Europe

Plant de cannabis. (Kobi Gideon/Flash90)
Plant de cannabis. (Kobi Gideon/Flash90)

Panaxia Labs Israel Ltd, plus grand fabricant de produits médicaux à base de cannabis en Israël, distribuera et vendra ses produits au Danemark par l’intermédiaire de STENOCARE, plus grand distributeur de stocks de cannabis à usage médical dans le pays, ont rapporté les deux sociétés dans un communiqué publié jeudi.

Fournisseur de stocks de cannabis médical pour environ 70 % du marché danois, STENOCARE distribuera – pour au minimum cinq ans, selon les termes de l’accord – les stocks de cannabis pharmaceutique fabriqués par Panaxia aux pharmacies autorisées du pays. Les différents partenaires étudient désormais la possibilité d’étendre leur collaboration dans d’autres pays où STENOCAR est présent.

« Le fait d’entrer sur le marché danois, où la réglementation [au sujet du cannabis médical] est l’une des plus strictes d’Europe, nous offre une norme qui nous permettra d’entrer sur d’autres marchés européens », a rapporté le Dr Dadi Segal, PDG de Panaxia. « Nous considérons le Danemark comme notre porte d’entrée dans les pays scandinaves, et nous sommes impatients d’aider des milliers de patients sur cet important marché. Nous progressons vers la mise en place d’accords de distribution supplémentaires dans nos pays cibles européens, à mesure nous achevons les processus d’enregistrement dans ces pays. »

« En tant qu’entreprise fortement axée sur l’importation, la fourniture et la distribution de produits médicaux finalisés de haute qualité à base de cannabis pour les patients au Danemark, nous avons choisi Panaxia à la suite d’une analyse méticuleuse de divers fournisseurs de produits médicaux avancés à base de cannabis, dans le but d’identifier l’unique fabricant ou fournisseur disposant des meilleurs produits de haute qualité capables de satisfaire aux exigences strictes de l’Agence danoise des médicaments [DMA] », a déclaré Thomas Skovlund Schnegelsberg, PDG de STENOCARE.

« L’équipe de dirigeants et d’experts de Panaxia, parmi lesquels des médecins et même un prix Nobel (le professeur Aaron Ciechanover), nous a impressionnés par son approche pharmaceutique du cannabis médical, depuis la fabrication, en passant par la connaissance et les données cliniques des patients, jusqu’à sa capacité à saisir et à respecter les exigences de la DMA. Tous ces éléments nous permettent de déposer une demande d’approbation de produit à la signature de l’accord. Nous nous réjouissons de notre collaboration et de l’élargissement de nos connaissances en ce qui concerne les soins efficaces utilisant ces produits au profit de nos patients », a-t-il ajouté.

Le marché danois du cannabis médical présente les barrières à l’entrée les plus strictes parmi les pays européens et se caractérise par un faible nombre de concurrents. Par conséquent, malgré sa petite taille, avec environ 10 000 patients potentiels sur une population de plus de quatre millions de personnes, le marché danois est un marché stratégique pour Panaxia, car il fixe la norme réglementaire la plus élevée.

Selon les estimations des deux sociétés, le nombre de patients danois devrait être multiplié par quatre ou cinq d’ici quatre ans, ce qui représente 1 à 2 % de la population. « Un autre avantage du marché danois est que les produits sont vendus en pharmacie sur ordonnance et sous leur forme finale (contrairement aux marchés où les pharmaciens doivent préparer les préparations magistrales) », explique le communiqué.

Les produits à base d’huile de cannabis ne sont actuellement pas disponibles au Danemark, car l’unique huile de cannabis médical approuvée, d’origine canadienne, a récemment été disqualifiée par les autorités danoises, laissant le marché danois à court de formes d’administration avancées telles que les gouttes sublinguales et les comprimés à base d’extrait de cannabis.

Panaxia Israel appartient au groupe pharmaceutique de la famille Segal, qui exerce depuis plus de 40 ans et fabrique plus de 600 produits pharmaceutiques différents, qu’il distribue dans plus de 30 pays. Panaxia est la « division cannabis » du groupe. Sa division sœur en Amérique du Nord « fabrique plus de 60 produits pharmaceutiques à base de cannabis médical, notamment des comprimés sublinguaux, des comprimés oraux, des huiles, des inhalateurs, et plus encore, destinés à traiter des affections telles que le stress post-traumatique, le cancer, les douleurs chroniques, l’épilepsie, l’anorexie, les brûlures et de nombreuses autres affections », rapporte la société. Panaxia emploie environ 90 personnes et toutes les expériences cliniques sont menées par l’entreprise.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...